Prise en charge nutritionnelle chez des patients âgés hospitalisés en soins de suite et réadaptation gériatrique. Suivi à 3 mois après la sortie au domicile. Étude monocentrique prospective

Résumé : Introduction : Le nombre de personnes âgées vivant à leur domicile s’accroit considérablement depuis une vingtaine d’années. La dénutrition est considérée comme l’un des risques majeurs de ces patients. Elle est à l’origine d’un accroissement considérable des dépenses de santé. L’objectif primaire de notre étude était de déterminer, au sein d’une population de patients sortis à domicile de soins de suite et de réadaptation gériatrique, la proportion déclarant poursuivre la stratégie de renutrition instaurée à l’hôpital, dans les 3 mois après le retour au domicile. L’objectif secondaire était de déterminer les facteurs d’abandon de la stratégie de renutrition instaurée chez ces patients. Méthode : Il s’agissait d’une étude observationnelle, prospective et monocentrique, sur une série systématique non randomisée de patients. Etaient inclus les patients hospitalisés au cours de 2 périodes de 2 mois (fin 2013, début 2014) dans 2 unités de soins de suite et de réadaptation gériatriques parisienne. Un premier recueil de données a été fait sur dossier médical et un second 3 mois après la sortie par enquête téléphonique. Résultats : Soixante patients ont été inclus initialement. Quarante-deux patients ont répondu à l’enquête téléphonique. Dans ce groupe, 17 patients avaient bénéficié d’une prescription hospitalière de compléments nutritionnels oraux. À 3 mois, 10 patients parmi ces 17 patients avaient déclaré consommer au moins un complément. Les facteurs d’abandon de la stratégie nutritionnelle étudiés étaient l’âge, le sexe, la polymédication et les comorbidités, les troubles cognitifs, le mode de délivrance du traitement et les explications, la relation médecin-malade et le niveau socio-économique. Discussion : Le taux d’observance des compléments nutritionnels oraux dans notre étude était bon malgré une proportion non négligeable de patients ayant avoué ne pas en consommer malgré une prescription initiale. La prise en charge nutritionnelle étant primordiale en gériatrie, le travail en lien avec le médecin généraliste est à renforcer dans la mesure où il est le principal acteur du suivi médical de la personne âgée au domicile.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [75 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01306290
Contributeur : Université Paris Descartes - Scd <>
Soumis le : vendredi 22 avril 2016 - 16:40:38
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:24
Document(s) archivé(s) le : samedi 23 juillet 2016 - 13:54:06

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01306290, version 1

Citation

Théophane Boucher. Prise en charge nutritionnelle chez des patients âgés hospitalisés en soins de suite et réadaptation gériatrique. Suivi à 3 mois après la sortie au domicile. Étude monocentrique prospective. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01306290〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

78

Téléchargements de fichiers

39