Le kiswahili en Afrique belge, 1945- 1962

Résumé : En 1945, si nous nous référons aux frontières érigées par la colonisation, le kiswahili est principalement répandu dans deux zones. La première et la plus importante correspond aux territoires sous administration britannique et comprend le Kenya, l'Ouganda, le Tanganyika et les îles voisines de Zanzibar et Pemba. La seconde est composée des royaumes du Ruanda-Urundi et les provinces de l'Est du Congo belge ; elle a comme puissance coloniale la Belgique. Par ailleurs, ces aires constituent chronologiquement les deux zones successives d'expansion continentale de cette langue, mis à part la zone côtière. Ces deux "Afrique", même si politiquement elles sont sous deux régimes coloniaux différents, du point de vue sociolinguistique, elles présentent quelques similarités. Primo, elles sont d'une hétérogénéité linguistique très prononcée et l'intercompréhension entre leurs populations nécessite l'utilisation soit des langues métropolitaines, en l'occurrence le français et l'anglais, soit d'une langue véhiculaire - le kiswahili. Secundo, la politique linguistique préconisée par la Grande-Bretagne et la Belgique est quasi identique. En effet, elle est basée sur le bilinguisme langue européenne et langue vernaculaire ou véhiculaire.
Type de document :
Mémoires
Histoire. 1990
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01329551
Contributeur : Ben Ogumbo <>
Soumis le : jeudi 9 juin 2016 - 13:20:07
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:46

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01329551, version 1

Collections

Citation

Jean de Dieu Karangwa. Le kiswahili en Afrique belge, 1945- 1962. Histoire. 1990. 〈dumas-01329551〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

270

Téléchargements de fichiers

93