Regardez-moi, j’existe ! Limites corporelles et regard chez le sujet adulte schizophrène

Résumé : Les schizophrénies sont des pathologies psychiatriques qui se manifestent par un défaut d’intégration psychocorporelle. Ce dernier, étant l’une des nombreuses causes qui provoquent des troubles identitaires, met à mal les relations du sujet à lui-même, à l’environnement et aux autres. Le regard caractérise ce manque d’identité solide et singulière par des distances interpersonnelles non adaptées à l’interlocuteur, parfois trop courtes ou trop longues, parfois inexistantes. Une manière d’aborder ces déficits consiste à travailler la restructuration psychocorporelle en groupe afin que le sujet se réapproprie son corps et se forge une identité propre à lui en se différenciant des autres. Le regard pourrait-il alors être contenu dans un corps unifié et délimité afin d’être vecteur de la communication en respectant les distances interpersonnelles ? Seront abordées dans ce travail les notions de corps et d’image du corps, les notions de regard et de distances interpersonnelles, ainsi que le travail de la psychomotricité auprès de sujets atteints de schizophrénie, apport qui me paraît nécessaire à l’accompagnement de ces sujets vers l’autonomie et le mieux-être.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01359581
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : vendredi 2 septembre 2016 - 16:31:49
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:31:06

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01359581, version 1

Collections

Citation

Margaux Riom. Regardez-moi, j’existe ! Limites corporelles et regard chez le sujet adulte schizophrène. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01359581〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

96

Téléchargements de fichiers

142