État des lieux de la formation des médecins généralistes en Haute Normandie en 2016 sur la veille sanitaire‎ : exemple de la maladie à virus Ebola

Résumé : La France a connu ses dernières années plusieurs alertes sanitaires de niveau mondial, la dernière en date fut celle à virus Ebola en 2014. Les médecins généralistes sont en première ligne d’exposition face au risque d’épidémie. Cette étude vise à évaluer la formation, l’organisation des soins et des mesures de protection des médecins généralistes en terme de veille sanitaire et d’évaluer leur préparation à une nouvelle menace mondiale. Pour réaliser ces objectifs, cette étude qualitative a été menée sous forme de focus groupe. Quinze médecins Hauts-Normands, répartis en trois groupes, ont participé à l’étude. Les médecins généralistes ont une bonne connaissance sémiologique du virus Ebola, ainsi que des recommandations des organismes officiels concernant la définition d’un cas suspect et la conduite à tenir en la présence d’un tel cas (isolement du malade et appel au 15). La composition de l’équipement du cabinet est méconnue des médecins, dans l’éventualité où les médecins généralistes sont confrontés à un patient suspect, les précautions d’hygiènes seraient incomplètes. Le risque pandémique n’est pas ressenti de la même façon chez les différents médecins, certains l’estiment faible, d’autres fort. Les médecins généralistes ressentent l’épidémie de 2014 et les précédentes comme une « répétition » pour se préparer à une future pandémie. La formation des médecins généralistes sur l’épidémie d’Ebola était très limitée, ils n’ont pas reçu de documents ou affiches, l’information des personnels paramédicaux et l’exposition d’affiches à destination du public et des professionnels restent à être améliorer. Les médecins ont bien intégré les informations délivrées par l’InVS, l’OMS, le CNOM et le ministère de la santé sur l’épidémie à virus Ebola. Ils s’informent d’eux-mêmes en cas de questionnement sur un plan infectieux. Les médecins participent peu à la veille sanitaire (déclaration des maladies obligatoire, réseaux sentinelles) et sont peu inscrits aux mailing listes du DGS-urgent et du BEH. Ces travaux de thèse montrent pour la première fois un état des lieux de la formation des médecins généralistes en Haute Normandie sur la veille sanitaire en prenant l’exemple de la maladie à virus Ebola. Les médecins généralistes, impliqués et volontaires, souhaitent participer plus activement à la veille sanitaire et être acteur de première ligne en cas d’alerte.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01379507
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mardi 11 octobre 2016 - 16:00:11
Dernière modification le : vendredi 13 avril 2018 - 16:44:03
Document(s) archivé(s) le : samedi 4 février 2017 - 19:16:08

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01379507, version 1

Citation

Béatrice Gaidamour. État des lieux de la formation des médecins généralistes en Haute Normandie en 2016 sur la veille sanitaire‎ : exemple de la maladie à virus Ebola. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01379507〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

88

Téléchargements de fichiers

76