Repérage et traitement de l’encéphalopathie de Gayet Wernicke : que faire en pratique clinique : revue narrative de la littérature

Résumé : L’objectif de cette thèse était de repérer les critères diagnostics de l’encéphalopathie de Gayet Wernicke, de définir les modalités du traitement curatif et d’évaluer le repérage et la mise en traitement dans une population suivie pour un trouble de l’usage de l’alcool. Une revue de la littérature a été réalisée pour le diagnostic, nous avons observé une importante variabilité de présentation clinique. Les signes prédominants étaient les signes neurologiques, en particulier la confusion, l’ataxie et les troubles cognitifs. Néanmoins, il a été mis en évidence qu’on pouvait identifier des sujets à risque, d’après le contexte clinique au moment du déclenchement de la maladie, caractérisé par la présence d’une pathologie intercurrente responsable d’une dénutrition. Une revue de la littérature a été réalisée pour les modalités du traitement curatif. La thiamine était le traitement utilisé, mais nous avons observé une hétérogénéité dans les posologies. La plupart des auteurs recommandaient l’utilisation de 1500 mg par jour de thiamine parentérale répartie en trois injections pendant au moins cinq jours. Une étude descriptive rétrospective a été réalisée dans une population de huit patients suivis en addictologie pour un trouble de l’usage de l’alcool, qui avaient reçu un traitement par thiamine dans l’indication d’une encéphalopathie de Gayet Wernicke. Les signes cliniques les plus fréquents étaient les troubles cognitifs, le syndrome cérébelleux et la confusion. Le contexte clinique à l’apparition de la maladie retrouvait principalement des situations de dénutrition. Le traitement utilisé était de la thiamine parentérale, le plus souvent entre 500 mg et 1000 mg par jour pendant huit jours. Compte tenu de la difficulté de repérage de l’encéphalopathie de Gayet Wernicke, et du faible risque d’effets indésirables liés à l’administration de thiamine, un traitement pourrait être proposé non seulement aux patients diagnostiqués avec une encéphalopathie, mais également aux sujets à risque.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [50 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01389585
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 28 octobre 2016 - 16:38:45
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:34:01

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01389585, version 1

Collections

Citation

Anne-Sophie Wiet. Repérage et traitement de l’encéphalopathie de Gayet Wernicke : que faire en pratique clinique : revue narrative de la littérature . Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01389585〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

319

Téléchargements de fichiers

5616