Étude du deuil compliqué à la suite d’un prélèvement multiple d’organes sur personne décédée, en état de mort encéphalique : évaluation des proches du défunt à 6 mois du décès

Résumé : Objectif : En 2015, 1824 prélèvements multiples d’organes (PMO) ont été réalisés en France. Actuellement, il n’existe aucune filière de prise en charge des proches endeuillés. L’objectif de notre étude est d’étudier le deuil compliqué chez les proches de donneurs, ses pathologies associées et ses facteurs de risque. Méthodes : Étude prospective, monocentrique, observationnelle. Lors de la première rencontre avec l’équipe de coordination du prélèvement d’organes et de tissus du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux, il était proposé aux proches de donneurs d’organes présents de participer à l’étude. Les proches ayant accepté d’être recontactés recevaient par courrier à 1, 3 et 6 mois après le décès les questionnaires ICG, IDS-SR et PCLS. Le critère de jugement principal était la présence de deuil compliqué, défini par un score ICG>25, chez les proches de donneurs d’organes, à 6 mois du PMO. Les critères de jugement secondaires étaient la présence d’épisodes dépressifs majeurs (IDS-SR≥15) et de trouble stress post-traumatique (TSPT) (PCLS≥44) à 6 mois ainsi que l’analyse des facteurs de risque de deuil compliqué à 6 mois. Résultats : De décembre 2014 à janvier 2016, 81 proches de donneurs d’organes ont été inclus. Le nombre moyen de proches par donneur est de 3,24 proches par donneur. Parmi les 29 proches ayant répondu à 6 mois, 16 ont un score ICG>25, soit une prévalence de 55,2 % [IC 95%=37-73]. Les prévalences d’épisode dépressif majeur et de TSPT sont respectivement de 72 % [IC95=55,7-88,3] et 31% [IC95=14,2-47,8]. Aucune variable analysée n’est associée à un ICG > 25 à 6 mois. Conclusion : Le nombre de proches de donneurs d’organes développant un deuil compliqué est élevé. La mise en place de filières dédiées pour la prise en charge de ces personnes endeuillées semble importante. Des études ultérieures doivent être réalisées afin de mieux définir les facteurs de risque de deuil compliqué suite à un PMO.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [39 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01390776
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 2 novembre 2016 - 14:23:16
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:05
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 février 2017 - 13:56:07

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2018-10-13

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01390776, version 1

Collections

Citation

Hélène Foulgoc. Étude du deuil compliqué à la suite d’un prélèvement multiple d’organes sur personne décédée, en état de mort encéphalique : évaluation des proches du défunt à 6 mois du décès. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01390776〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50