Exposition pré et per-gravidique à des polluants organiques persistants à activité de perturbateur endocrinien et développement d'un cancer de sein dans les 15 années suivantes : étude prospective longitudinale nichée cas/témoin

Résumé : Le cancer du sein représente le premier cancer féminin dans le monde. L’augmentation et la répartition inégale de sa prévalence ne peut s’expliquer complètement par l’augmentation de l’espérance de vie, les facteurs génétiques, le dépistage précoce ou encore l’utilisation de traitements hormonaux. Des arguments expérimentaux et épidémiologiques suggèrent la participation de facteurs environnementaux, tels que les polluants chimiques qui agissent en tant que perturbateurs endocriniens. Cependant, la démonstration formelle du rôle physiopathologique d’une telle exposition se heurte à des difficultés méthodologiques tel que l’« effet cocktail » et l’importance des fenêtres de susceptibilité du sein, comme la grossesse. Ainsi, il existe encore trop peu d’arguments solides permettant d’affirmer que l’exposition à ces polluants soit impliquée dans l’augmentation de l’incidence du cancer du sein.
Ce travail de thèse avait pour objectif de réaliser une étude préliminaire de faisabilité d’un projet qui, à partir d’une banque de sang de cordon constituée lors de l’accouchement de 6242 femmes il y a plus de 12 ans, envisage d’analyser les niveaux d’exposition à plusieurs familles de polluants organiques persistants (POPs) avant la survenue du cancer du sein. L’objectif final serait de vérifier l’hypothèse d’une relation entre l’exposition à ces POPs lors des périodes critiques pré- et per- gravidique et le risque de survenue du cancer.
Grâce à cette étude préliminaire, nous avons obtenu tous les accords administratifs et éthiques exigibles, mis en évidence dans notre population 53 cas de cancer du sein jusqu’en 2014, déterminé l’exhaustivité des dossiers de maternité et de cancérologie et vérifié que nous disposons des moyens nécessaires pour contacter et compléter les informations des 6242 femmes dont le sang de cordon a été conservé. A ce jour, nous avons envoyé un courrier à la moitié de notre population. Parmi les retours, 44.1% des courriers ont été retournés par la poste à cause d’un changement d’adresse, 19.6% des réponses étaient positives et les refus de participation étaient exceptionnels (1.0%). Trente-cinq pour cent des courriers n’ont pas été renvoyés et peuvent être considérés comme une non opposition à participer à l’étude. Ainsi, nous pouvons déjà envisager la possibilité d’utiliser 54.8% des données parmi notre recrutement.
Cette étude préliminaire de faisabilité permet donc d’envisager raisonnablement la réalisation du projet tant sur le plan réglementaire et éthique que sur le plan de sa conduite pratique.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [192 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01402336
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 24 novembre 2016 - 15:30:16
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:01
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 18:11:01

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01402336, version 1

Citation

Charlotte Rougier. Exposition pré et per-gravidique à des polluants organiques persistants à activité de perturbateur endocrinien et développement d'un cancer de sein dans les 15 années suivantes : étude prospective longitudinale nichée cas/témoin. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01402336〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67

Téléchargements de fichiers

64