Points de vue et attitudes des sages-femmes vis-à-vis de l’épisiotomie

Résumé : Objectifs. Décrire les attitudes et points de vue des sages-femmes vis-à-vis de l'épisiotomie et étudier les facteurs pouvant influencer ces attitudes et points de vue. Matériel et méthodes. Enquête par auto-questionnaire, réalisée entre août 2015 et janvier 2016 auprès de 362 sages-femmes hospitalières ou libérales pratiquant des accouchements dans 20 maternités de l’Est Parisien ou à domicile. Ont été recueillies les caractéristiques socio-démographiques et professionnelles des sages-femmes, des données sur la pratique individuelle de l'épisiotomie et sur la culture du service vis-à-vis du périnée. Des comparaisons de pourcentages ou de moyennes ont permis d’analyser les taux d’épisiotomie selon ces caractéristiques et selon 4 scores de variables composites (Formation continue et culture scientifique des sages-femmes - Intérêt porté à la protection du périnée- Analyse individuelle des pratiques professionnelles - Culture du service vis à vis de l’épisiotomie et de la protection du périnée). Résultats. La médiane des taux d’épisiotomie était de 10,0%, les 5ème et 95ème percentiles respectivement de 0,0% et 40,8%. Les principales indications de l’épisiotomie déclarées par les sages-femmes étaient : les efforts expulsifs > 30 minutes associés à un RCF non rassurant (61,9%), la prévention et les antécédents de déchirures du 3ème et 4ème degré (respectivement 66,0% et 58,0%), la présentation du siège (45%) et les mutilations sexuelles (39,8%). Les taux d’épisiotomie variaient significativement selon l’âge (p = 0,028), l’année du diplôme (p=0,007), le nombre d’années en salle de naissance (p=0,006), le statut et le type de la maternité (respectivement p<0,001 et p<0,001), la présence d’un espace physiologique ou d’une prise en charge peu médicalisée de l’accouchement (p=0,001), la lecture des RPC et le score « Analyse individuelle de la pratique de l’épisiotomie » (respectivement p=0,005 et p=0,022). Conclusion. Bien qu’ils varient entre les sages-femmes, les taux d’épisiotomie déclarés sont pour la plupart bien en dessous du seuil de 30% des recommandations pour la pratique clinique de l’épisiotomie du CNGOF. Les points de vue et la pratique de l’épisiotomie semblent très personnels et peu influencés par les services dans lesquels exercent les sages-femmes. Il serait intéressant d’étudier l’influence des femmes sur la pratique de l’épisiotomie.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [33 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01412783
Contributeur : Catherine Liron <>
Soumis le : jeudi 8 décembre 2016 - 17:58:17
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:35
Document(s) archivé(s) le : jeudi 23 mars 2017 - 08:52:13

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01412783, version 1

Citation

Laura Subrini. Points de vue et attitudes des sages-femmes vis-à-vis de l’épisiotomie. Gynécologie et obstétrique. 2016. 〈dumas-01412783〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

108

Téléchargements de fichiers

230