Le traitement par CPAP de l'apnée du sommeil chez la femme enceinte Revue de la littérature

Résumé : Objectifs de l'étude : Déterminer les effets du traitement par la ventilation en pression positive continue, ou en anglais CPAP (pour Continuous Positive Airway Pressure) chez la femme enceinte souffrant de syndrome d´apnées obstructives du sommeil (SAHOS) (ronflement, qualité du sommeil) et le fœtus ainsi que déterminer l’efficacité de la CPAP chez les femmes enceintes souffrants de SAHOS associé à des complications vasculaires (hypertension artérielle (HTA), pré-éclampsie). Matériels et méthode : Cette étude a consisté en une revue de la bibliographie à partir des bases de données Pubmed, Cochrane et Sleep. Cette étude est basée sur 9 articles sélectionnés, en anglais et polonais, de 1999 à 2014, portants sur le traitement par CPAP du SAHOS chez la femme enceinte. Résultats : Le traitement par CPAP entraîne une correction partielle de l'architecture du sommeil en permettant une augmentation des phases de sommeil REM. Il diminue significativement les symptômes et en particulier supprimer les désaturations nocturnes en maintenant la liberté des voies aériennes supérieures. La CPAP permet de corriger l'augmentation de la TA nocturne retrouvée chez les patientes pré-éclamptiques avec un SAHOS. Chez des femmes traitées pour une HTA essentielle la CPAP permet de réduire la TA au sixième mois de grossesse et également une absence d'élévation des posologies d'antiHTA nécessaire au contrôle tensionnel chez les patientes traitées par CPAP. Chez les patientes ayant une pré-éclampsie associée au SAHOS, les taux d'acide urique sont significativement diminués après utilisation de la CPAP. La CPAP peut être un traitement efficace de l'apnée du sommeil permettant d'améliorer la vitalité et le pronostic fœtal. Conclusion de l'étude : Cette revue bibliographique permet de dégager une tendance selon laquelle le traitement par CPAP des femmes enceintes avec un SAHOS aurait des effets bénéfiques sur les taux d'acides uriques, la vitalité fœtale, le contrôle de l'HTA et l'architecture du sommeil. Cependant, les résultats obtenus ne sont pas extrapolables à la population générale et révèlent surtout la nécessité de réaliser une étude à plus grande échelle. Elle permet également d'évoquer la possibilité d'un dépistage ciblé chez les patientes enceintes à risque de SAHOS.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01414558
Contributeur : École Universitaire de Maïeutique Marseille Méditerranée (eu3m) <>
Soumis le : lundi 12 décembre 2016 - 14:15:41
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:31:53
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 mars 2017 - 00:02:52

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01414558, version 1

Citation

Karine Vidal. Le traitement par CPAP de l'apnée du sommeil chez la femme enceinte Revue de la littérature. Gynécologie et obstétrique. 2016. 〈dumas-01414558〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

80

Téléchargements de fichiers

28