Le traitement par CPAP de l'apnée du sommeil chez la femme enceinte Revue de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Le traitement par CPAP de l'apnée du sommeil chez la femme enceinte Revue de la littérature

Abstract

Study Objectives: To determine the effects of CPAP treatment in pregnant women with OSAHS (snoring, sleep quality) and the fetus and determine the efficiency of CPAP in pregnant women suffering from vascular complications associated with OSAHS (hypertension, preeclampsia). Materials and methods: This study consisted in a review of the literature from the Pubmed database , Cochrane and Sleep . This study is based on 9 Selected articles, in English and Polish, from 1999 to 2014, based on treatment with CPAP for OSAHS in pregnant women . Results: Treatment with CPAP leads to a partial correction of sleep architecture by allowing an increase in REM sleep phases . It significantly reduces symptoms and in particular remove the nocturnal desaturation maintaining the freedom of the upper airways. CPAP corrects the increased nighttime BP found among preeclamptic patients with OSAHS. In women treated for essential hypertension CPAP reduces the TA in the sixth month of pregnancy and also an absence of elevated doses of antiHTA required for blood pressure control in patients treated with CPAP. In patients with preeclampsia associated with OSAS, the uric acid levels were significantly decreased after use of CPAP. CPAP may be an effective treatment for sleep apnea to improve the vitality and fetal prognosis. In patients with preeclampsia associated with OSAS, the uric acid levels were significantly decreased after use of CPAP. CPAP may be an effective treatment for sleep apnea to improve the vitality and fetal prognosis. Conclusion of the study: This literature review allows a trend that CPAP treatment of pregnant women with OSAHS would have beneficial effects on uric acid levels, fetal vitality, control of hypertension and sleep architecture . However, the results can not be extrapolated to the general population and especially reveal the need of a study on a larger scale. It also helps to raise the possibility of targeted screening in pregnant patients with a risk of OSAHS.
Objectifs de l'étude : Déterminer les effets du traitement par la ventilation en pression positive continue, ou en anglais CPAP (pour Continuous Positive Airway Pressure) chez la femme enceinte souffrant de syndrome d´apnées obstructives du sommeil (SAHOS) (ronflement, qualité du sommeil) et le fœtus ainsi que déterminer l’efficacité de la CPAP chez les femmes enceintes souffrants de SAHOS associé à des complications vasculaires (hypertension artérielle (HTA), pré-éclampsie). Matériels et méthode : Cette étude a consisté en une revue de la bibliographie à partir des bases de données Pubmed, Cochrane et Sleep. Cette étude est basée sur 9 articles sélectionnés, en anglais et polonais, de 1999 à 2014, portants sur le traitement par CPAP du SAHOS chez la femme enceinte. Résultats : Le traitement par CPAP entraîne une correction partielle de l'architecture du sommeil en permettant une augmentation des phases de sommeil REM. Il diminue significativement les symptômes et en particulier supprimer les désaturations nocturnes en maintenant la liberté des voies aériennes supérieures. La CPAP permet de corriger l'augmentation de la TA nocturne retrouvée chez les patientes pré-éclamptiques avec un SAHOS. Chez des femmes traitées pour une HTA essentielle la CPAP permet de réduire la TA au sixième mois de grossesse et également une absence d'élévation des posologies d'antiHTA nécessaire au contrôle tensionnel chez les patientes traitées par CPAP. Chez les patientes ayant une pré-éclampsie associée au SAHOS, les taux d'acide urique sont significativement diminués après utilisation de la CPAP. La CPAP peut être un traitement efficace de l'apnée du sommeil permettant d'améliorer la vitalité et le pronostic fœtal. Conclusion de l'étude : Cette revue bibliographique permet de dégager une tendance selon laquelle le traitement par CPAP des femmes enceintes avec un SAHOS aurait des effets bénéfiques sur les taux d'acides uriques, la vitalité fœtale, le contrôle de l'HTA et l'architecture du sommeil. Cependant, les résultats obtenus ne sont pas extrapolables à la population générale et révèlent surtout la nécessité de réaliser une étude à plus grande échelle. Elle permet également d'évoquer la possibilité d'un dépistage ciblé chez les patientes enceintes à risque de SAHOS.
Fichier principal
Vignette du fichier
VIDAL_KARINE_CPAP_APNEE_SOMMEIL_FEMME_ENCEINTE.pdf (1.23 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-01414558 , version 1 (12-12-2016)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01414558 , version 1

Cite

Karine Vidal. Le traitement par CPAP de l'apnée du sommeil chez la femme enceinte Revue de la littérature. Gynécologie et obstétrique. 2016. ⟨dumas-01414558⟩
676 View
583 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More