Approche de la surmortalité des patientes atteintes d'un cancer infiltrant du col de l’utérus à la Réunion

Résumé : Introduction. À l'île de la Réunion, le cancer du col de l'utérus, a un taux de mortalité standardisé de 4,8/100 000 femmes, contre 2,2/100 000 en France métropolitaine. L'objectif de cette étude, était de comprendre les raisons de cette surmortalité à la Réunion. Méthode. Nous avons identifié toutes les femmes hospitalisées dans un des établissements de santé de l'île, pour un cancer invasif du col de l'utérus, diagnostiqué entre le 01/01/2010 et le 31/12/2015. Les recommandations de la SFOG, Société Française d'Oncologie Gynécologique, ont constitué le référentiel « princeps » pour évaluer les pratiques professionnelles. Les caractéristiques ayant une influence sur la survie globale après des tests de log-rank, ont été analysées en multivarié selon le modèle de Cox. Résultats. Nous avons identifié 344 patientes, parmi lesquelles on objectivait un défaut majeur de dépistage par frottis cervico-vaginale (taux de couverture de 53,1%). L'évaluation des pratiques professionnelles montrait que 18,3% des décisions prises en réunion de concertation pluridisciplinaire, n'étaient pas appliquées, ce qui était responsable d'une moins bonne survie (p<10-3). Seuls 51,6% des traitements administrés étaient conformes aux recommandations de la SFOG, mais 69,4% des traitements étaient adaptés à l'état général de la patiente et son âge. Les non-conformités étaient principalement liées au défaut de recours à la curiethérapie (seulement chez 50,2% des stades Ib2 à IVa, envoyées en métropole, car la curiethérapie n'est pas disponible sur l'île). Or, les patientes qui avaient bénéficié de la curiethérapie avaient une meilleure survie que celles qui n'en avaient pas eu (OR 2,49 [IC95% 1,30-4,75], p = 0,005), même après analyse multivariée. Conclusion. La surmortalité dans le cancer du col à la Réunion, peut être expliquée par le défaut de dépistage, le non-respect des recommandations et des décisions prises en RCP, et l'absence de curiethérapie utéro-vaginale. Nous espérons que le dépistage organisé et la mise en place prochaine de la curiethérapie utéro-vaginale sur l'île permettront de pallier en partie à ces manquements.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01417564
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 15 décembre 2016 - 16:59:52
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:29
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 23:24:57

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01417564, version 1

Collections

Citation

Phuong Lien Tran. Approche de la surmortalité des patientes atteintes d'un cancer infiltrant du col de l’utérus à la Réunion. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01417564〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17

Téléchargements de fichiers

81