L’oeuvre d’art, le corps et la manipulation plastique en maternelle

Résumé : Les élèves de petite section de maternelle peuvent-ils mieux percevoir une oeuvre grâce à des travaux préalables de manipulation plastique ? C’est ce que se propose d’étudier ce mémoire. Les recherches récentes en neurosciences rejoignent les grandes pédagogues du siècle dernier (Montessori et Kergommard) : l’expérimentation par les sens (et donc, par le corps) permet aux élèves d’optimiser leurs apprentissages. Après avoir rencontré une oeuvre d’art originale dans leur classe, six élèves vont pouvoir manipuler librement des matériaux (tels que la peinture) en laissant libre cours à leur créativité, leur curiosité et surtout leur plaisir. Après ces expérimentations, la même oeuvre d’art leur est présentée, puis, quelques semaines plus tard, une deuxième oeuvre originale. Les résultats de cette étude montrent une progression pour les élèves du groupe d’intérêt : une verbalisation plus riche et une approche par le corps moins timorée sont les principaux apports de cette expérimentation.
Type de document :
Mémoires
Education. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01424891
Contributeur : Uga - Bu Professorat Éducation <>
Soumis le : mardi 3 janvier 2017 - 09:27:11
Dernière modification le : mardi 6 février 2018 - 22:42:02
Document(s) archivé(s) le : mardi 4 avril 2017 - 13:04:52

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01424891, version 1

Collections

Citation

Adeline Bernard Pascal. L’oeuvre d’art, le corps et la manipulation plastique en maternelle. Education. 2016. 〈dumas-01424891〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

221

Téléchargements de fichiers

553