Les anomalies du marché d'actions. L'émergence d'une stratégie d'investissement pour investisseurs individuels par le prisme de la finance comportementale et de l'analyse technique

Résumé : L’admission d’une théorie selon laquelle les marchés seraient efficients est nécessaire. Les modèles les plus reconnus et acceptés en font l’une de leur hypothèse phare. Cependant il est possible de prendre le contre-pied de cette théorie en essayant de profiter, au travers d’une stratégie d’investissement, des anomalies du marché d’actions qui la rendent caduque. On constate par exemple que le hasard jouerait un rôle dans la formation des prix, affaiblissant d’autant la probabilité de gain de tout potentiel modèle. Des tests statistiques pratiqués sur des cours passés ont mis en lumière certaines de ces anomalies. Les petites capitalisations semblent être celles retournant les taux de rentabilité les plus élevés. Une société introduite en bourse délivre plus de rendement qu’une autre déjà cotée alors que la conclusion s’inverse au-delà de 5 ans. On constate également une surperformance des titres dont les sociétés sont leaders sur leur marché. Émanent de ces études deux comportements caractéristiques des opérateurs de marché. Les uns sont rationnels, se basant sur leur modèle et n’y dérogeant pas. Les autres sont moins sensibles à l’adéquation entre valeur fondamentale et de marché. Des travers liés à l’individu affaiblissent également l’efficience des marchés. L’auto-attribution des performances et les réactions asymétriques aux informations en sont les meilleurs exemples. Alors qu’un titre ne peut perdre plus de 100% de sa valeur, ses performances à la hausse sont potentiellement illimitées. Les distributions de rentabilité le démontrent et nous apprennent de plus que seuls 25% sont responsables de toute la hausse du marché d’actions. Dès lors des stratégies « Long only » paraissent les plus adaptées. La vie d’une action est rythmée par des cycles. On reconnait des phases d’accumulation (augmentation du titre dans de forts volumes) et de distribution (vente du titre dans de forts volumes), amplifiées par les investisseurs institutionnels. À cela nous pouvons éliminer des faux signaux en se basant sur des indicateurs techniques tels que les moyennes mobiles à moyen et long terme. La notion de momentum, l’ancrage et la force d’une tendance, est un élément à prendre en compte dans la décision d’investissement. Elle aidera à sélectionner les titres dont cette force relative sera la plus importante.
Type de document :
Mémoires
Gestion et management. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01449182
Contributeur : Grenoble Iae <>
Soumis le : lundi 30 janvier 2017 - 10:54:10
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:41

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01449182, version 1

Citation

Benjamin Frazer. Les anomalies du marché d'actions. L'émergence d'une stratégie d'investissement pour investisseurs individuels par le prisme de la finance comportementale et de l'analyse technique. Gestion et management. 2016. 〈dumas-01449182〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

154

Téléchargements de fichiers

194