L'hypnose en chirurgie plastique : à propos de 10 cas d'otoplasties sous hypnoanalgésie et anesthésie locale

Résumé : Introduction : l’Hypnose est utilisée depuis des millénaires dans les rites religieux et spirituels mais aussi pour soulager le corps et l’âme. Depuis la première intervention chirurgicale sous hypnose il y a plus de deux siècles, les progrès en neurosciences ont permis d’appuyer scientifiquement la réintroduction de cette pratique en milieu hospitalier. Nous décrivons ici 10 cas d’otoplasties réalisées sous hypnoanalgésie après une description de l’hypnose, de son histoire et des avancées neuroscientifiques appuyant la compréhension du phénomène. Matériel et méthodes : 10 patients âgés de 7 à 13 ans ont bénéficié de septembre 2014 à octobre 2016 d’une cure d’oreilles décollées sous hypnoanalgésie et anesthésie locale. Les patients ont été évalués par des questionnaires standardisés en postopératoire et comparés à une population identique ayant bénéficié de la même intervention sous anesthésie locale seule. Les 7 chirurgiens ayant opéré à l’aide de cette méthode étaient amenés à l’évaluer à l’aide d’un auto-questionnaire. Résultats : 10 patients d’une moyenne d’âge de 8,7 ans ont été opérés sous hypnoanalgésie de Septembre 2013 à Octobre 2016, tous ont bénéficié d’une évaluation postopératoire, aucun incident n’a été rapporté. L’état émotionnel des patients avant l’intervention était comparable dans les deux groupes, pendant l’intervention, dans le groupe « hypnose », les patients étaient plus confortables (80% VS 40%), les douleurs ressenties étaient moindres (EVA Moyenne 1,6 VS 3,4 et 2,2 VS 5,1 ) , l’état postopératoire était également plus confortable ( 4 VS 0 ), le souvenir laissé par l’intervention meilleur ( 9 VS 5) et un nombre supérieur se disait prêt à réitérer la même intervention dans ces conditions ( 9 VS 7), comparativement au groupe « sans hypnose ». Tous les chirurgiens estimaient le temps d’induction court (<5mn), l’impact sur le geste opératoire positif (4 très bon et 3 bon), l’amélioration du confort de l’enfant important (4 très fortement, 3 fortement), l’incidence sur le temps opératoire positive (3 très bon, 4 bon), le caractère bénéfique pour l’enfant évident (6 très bon, 1 bon). Discussion : de nombreuses équipes réalisent les otoplasties sous hypnoanalgésie depuis de nombreuses années. Notre étude semble mettre en évidence un impact positif de l’hypnose sur le confort du patient et du chirurgien. Les biais inhérents au type d’étude et à la technique étudiée ne permettent pas de conclure de façon formelle. Conclusion : nous encourageons la formation des personnels soignants à l’hypnose et son développement en milieu hospitalier.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [120 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01464431
Contributeur : Marjorie Simon <>
Soumis le : mercredi 5 avril 2017 - 10:58:13
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:23

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01464431, version 1

Collections

Citation

Alexis Delobaux. L'hypnose en chirurgie plastique : à propos de 10 cas d'otoplasties sous hypnoanalgésie et anesthésie locale . Chirurgie. 2016. 〈dumas-01464431〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

195

Téléchargements de fichiers

36