Une intervention brève sur les directives anticipées (DA) auprès des médecins généralistes modifie-t-elle leurs connaissances et permet-elle d’améliorer la diffusion des DA auprès des patients ?

Résumé : Les directives anticipées (DA) ont un statut légal en France depuis la loi Léonetti sur la fin de vie en 2005. Elles sont reconnues dans la plupart des pays européens, mais elles sont très peu répandues. L’objectif de mon étude est de voir si une intervention brève auprès des médecins généralistes augmente la diffusion des DA. J’ai réalisé un questionnaire et une information standardisée sur les directives anticipées auprès des médecins généralistes du 15e arrondissement de Paris. Puis je les ai rappelés 6 à 8 semaines plus tard pour savoir s’ils avaient abordé les DA avec certains de leurs patients. J’ai rencontré 43 médecins. 38 avaient entendu parler de la loi Léonetti mais seulement 16 des DA. Après mon intervention, 42/43 admettaient avoir des connaissances plus précises sur les directives anticipées. Ils pensaient les DA plus utiles pour les patients comme pour les soignants qu’avant l’information, mais ils les pensaient toujours peu faisables dans leur pratique quotidienne. Sur 35 médecins recontactés à 50 jours en moyenne, 15 ont parlé de directives anticipées avec 27 patients, alors que parmi ces 35 médecins, 5 médecins étaient dépositaires de seulement 20 DA sur l’année 2011. L’intervention orale brève en entretien individuel auprès des médecins généralistes est donc une bonne méthode pour l’augmentation de la diffusion des directives anticipées, en accord avec la littérature. J’ai par ailleurs réfléchi sur les facteurs limitant leur diffusion, comme le flou juridique du consentement à priori ou encore l’absence de fichier national des DA. Les Directives anticipées sont un droit du patient et permettent de valoriser le principe d’autonomie même si la fin de vie reste un sujet difficile à aborder. Il faudrait agir en France pour permettre qu’elles soient mieux connues des patients et des soignants.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2012
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01469453
Contributeur : Université Paris Descartes - Scd <>
Soumis le : jeudi 16 février 2017 - 14:50:43
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:38
Document(s) archivé(s) le : mercredi 17 mai 2017 - 18:31:21

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01469453, version 1

Citation

Amélie Aregui. Une intervention brève sur les directives anticipées (DA) auprès des médecins généralistes modifie-t-elle leurs connaissances et permet-elle d’améliorer la diffusion des DA auprès des patients ?. Médecine humaine et pathologie. 2012. 〈dumas-01469453〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20

Téléchargements de fichiers

101