La puissance politique et géopolitique de la Russie d'après les écrits de Louis-Philippe de Ségur (1785-1789) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2016

La puissance politique et géopolitique de la Russie d'après les écrits de Louis-Philippe de Ségur (1785-1789)

Abstract

During the second half of the eighteenth century and the reign of Catherine II, Russia took its place in the European geopolitics, rising to the height of the other powers of the continent. The sovereign wanted to continue the work of Peter the Great in modernizing her country by offering the laws in line with its age but mainly by becoming a European power in itself. Through its alliances, its objections to certain sovereigns and military power, Russia became a feared country during the Enlightenment. It was through the writings of the French Plenipotentiary Minister to the Court of St. Petersburg, Louis-Philippe de Segur that we will look at this question of politics and geopolitics studying Russian relations that the Russian Empire maintained with other European countries and the Ottoman Empire, but also by looking at the country's government. For this, at first we will revisit the context of drafting the various writings used in this work. Then we will focus on Russia as a despotic country, led by a woman to the ideas of the Enlightenment. We will see how and with whom she led her state while analysing her relationship with the other European powers. Subsequently, we will focus on the reasons that pushed France and Russia will to sign a trade treaty then we will study the evolution of the talks by observing the obstacles that the young French had to overcome but also the aid he received and the important points of this agreement. Finally, we will consider the conflicting relations between the Ottoman Empire and the Russian Empire which never ceased to deteriorate in the 1780s and eventually lead to a war in 1787.
Durant la seconde moitié du 18e siècle et le règne de Catherine II, la Russie prit sa place dans la géopolitique européenne, s’élevant à la hauteur des autres puissances de ce continent. La souveraine voulait poursuivre l’œuvre de Pierre le Grand en modernisant son pays, en lui offrant des lois en adéquation avec son siècle mais surtout en devenant une puissance européenne à part entière. Par ses alliances, ses oppositions à certains souverains et sa puissance militaire, la Russie devint un pays craint durant le siècle des Lumières. C’est à travers les écrits du ministre plénipotentiaire français envoyé à la cour de Saint-Pétersbourg, Louis-Philippe de Ségur, que nous nous intéresserons à cette question de la politique et la géopolitique russe en étudiant les relations que l’Empire russe entretenait avec les autres pays européens et avec l’Empire ottoman, mais aussi en s’intéressant au gouvernement du pays. Pour cela, dans un premier temps nous reviendrons sur le contexte de rédaction des différents écrits utilisés dans ce travail. Puis, nous nous intéresserons à la Russie en tant que pays despotique, dirigé par une femme aux idées des Lumières. Nous verrons comment et avec qui elle dirigeait son État tout en analysant les relations qu’elle entretenait avec les autres puissances européennes. Par la suite, nous nous attacherons à connaître les raisons qui poussèrent la France et la Russie à vouloir signer un traité commercial puis nous étudierons l’évolution des pourparlers en observant les obstacles que le jeune français dut surmonter mais aussi les aides qu’il reçut et les points importants de cet accord. Enfin, nous nous intéresserons aux relations conflictuelles entre l’Empire ottoman et l’Empire russe qui ne cessèrent de se dégrader dans les années 1780 et qui finirent par aboutir à une guerre en 1787.
Fichier principal
Vignette du fichier
Émeline_Pierru_La puissance_politique.pdf (1.5 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-01472627 , version 1 (21-02-2017)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01472627 , version 1

Cite

Émeline Pierru. La puissance politique et géopolitique de la Russie d'après les écrits de Louis-Philippe de Ségur (1785-1789). Art et histoire de l'art. 2016. ⟨dumas-01472627⟩
189 View
340 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More