La déprescription : les patients sont-ils prêts ? Analyse du vécu et du ressenti des patients à qui le médecin généraliste propose une déprescription - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Deprescribing: are the patients ready? Analysis of the experience and feelings of patients to which the general practitioner proposes deprescribing drugs

La déprescription : les patients sont-ils prêts ? Analyse du vécu et du ressenti des patients à qui le médecin généraliste propose une déprescription

Abstract

Context: Several studies have shown that doctors consider their patients to be a hindrance to deprescribing. We gathered the patients perspective, never before addressed in this issue of public health, to identify solutions to facilitate its implementation. Method and Results: A qualitative study, consisting of semi-directive interviews of 28 polymedicated patients who were grouped according to their reaction to deprescribing. The majority of patients agreed to deprescribing, seeking autonomy and responsibility. Older patients, dependent, isolated and anxious, refused deprescribing, considering it too risky and without benefit. The barriers to the acceptance and implementation of deprescribing were fear of: drugs and pathologies, poorly understood by the patients; losing a possible therapeutic benefit; withdrawal syndrome and the recurrence of symptoms; the required effort and the lack of support; breach of trust with their physician. The solutions proposed by both patients and doctors to deprescribe drugs were similar. To become involved, the patient needs to be educated and made aware of his responsibilities. He must be helped to free himself of his medication and non-pharmacological alternatives must be proposed. The general practitioner, better trained, must dare to remove drugs. A “customized deprescribing plan” for all polymedicated patients needs to be created, coordinating all healthcare providers and relatives. Conclusion: Deprescribing is a difficult process even when it is agreed to by the patient. The solutions proposed aim at overcoming the barriers identified, but they necessitate the implementation of concrete public health measures.
Contexte : plusieurs études ont montré qu’aux yeux des médecins les patients constituaient un obstacle à la déprescription. Nous avons cherché à recueillir leur avis, jamais abordé sur cet enjeu de santé publique, et à identifier des solutions pour en faciliter la mise en oeuvre. Méthode et Résultats : cette étude qualitative par entretiens semi-directifs incluait 28 patients polymédiqués, catégorisés en fonction de leur réponse à la déprescription. Les patients qui acceptaient la déprescription étaient majoritaires, en quête de responsabilité et d’autonomie. Les patients plus âgés, dépendants, isolés et anxieux, la refusaient, la jugeant risquée et sans avantage. Les obstacles à l’acceptation et à la mise en oeuvre de la déprescription étaient la peur : des médicaments et des pathologies, mal connus des patients ; de perdre un bénéfice thérapeutique ; du syndrome de sevrage et du retour des symptômes ; des efforts à fournir et du manque de soutien ; de rompre la confiance avec le médecin. Les solutions proposées alors par les patients pour déprescrire, rejoignaient celles des médecins. Pour s’impliquer, le patient a besoin d’éducation et de responsabilisation. Il faut l’aider à se détacher de son traitement et lui offrir des alternatives non-médicamenteuses. Le médecin traitant, mieux formé, doit oser déprescrire. Il faut créer un « Projet de déprescription personnalisé » pour tout patient polymédiqué, coordonnant tous les professionnels de santé et les aidants. Conclusion : la déprescription est difficile même si les patients l’acceptent. Les solutions proposées visent à surmonter les obstacles identifiés mais nécessitent la mise en place d’actions de santé publique concrètes.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_GUILLUY-CREST_Marine_DUMAS.pdf (1.24 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-01474734 , version 1 (23-02-2017)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01474734 , version 1

Cite

Marine Guilluy Crest. La déprescription : les patients sont-ils prêts ? Analyse du vécu et du ressenti des patients à qui le médecin généraliste propose une déprescription. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-01474734⟩
215 View
1441 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More