De l'autonomie au quotidien chez la personne âgée aphasique hospitalisée : essai d'élaboration d'une échelle mesurant l'autonomie de communication

Résumé : L’aphasie est une pathologie qui survient fréquemment à la suite d’un accident vasculaire cérébral. L’âge moyen d’un tel accident est de 73 ans, on compte ainsi de nombreuses personnes âgées parmi les 300.000 aphasiques actuellement estimés en France. Être atteint d’aphasie, c’est ne plus pouvoir s’exprimer, comprendre, lire ou écrire comme avant. Cette pathologie du langage constitue un réel handicap dans la vie quotidienne, et lorsqu’elle touche la personne âgée, les conséquences sont importantes sur l’autonomie de communication, pouvant plonger la personne dans un véritable isolement social. Pendant la période d’hospitalisation, les échanges entre le personnel soignant et l’aphasique peuvent être limités et compliqués, en effet, la symptomatologie de l’aphasie peut prendre plusieurs aspects et il est nécessaire de s’adapter à chaque patient. C’est pour cela que nous avons créé, à travers ce mémoire, un outil de renseignement à destination du personnel soignant sur les capacités et incapacités des patients à communiquer. Nous l’avons nommé ACPAA, acronyme d’Autonomie de Communication pour les Personnes Âgées Aphasiques. Son objectif est de sensibiliser le personnel soignant sur les modalités d’échange de chaque patient aphasique du service. L’ACPAA attire ainsi l’attention sur l’autonomie de l’aphasique sur le plan du langage. Elle met en exergue l’importance de la communication au quotidien afin d’éviter isolement et repli chez cette personne qui, malgré ses troubles langagiers, est encore capable de penser et d’échanger. Nous avons fait l’expérience de proposer l’échelle dans un service de gériatrie post-AVC pendant 4 mois, celle-ci étant remplie par des aides-soignants. À l’issue de l’étude, nous sommes arrivée à la conclusion que l’outil était pertinent et adapté mais qu’il était difficile d’introduire un nouveau document de renseignement dans un service, en effet l’utilisation de l’ACPAA n’est pas devenue systématique. La principale raison est que les grilles d’évaluations sont déjà nombreuses, ce qui rend difficile l’ajout d’une nouvelle échelle au dossier du patient.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01503093
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 6 avril 2017 - 15:40:29
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 13:15:11
Document(s) archivé(s) le : vendredi 7 juillet 2017 - 15:18:58

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01503093, version 1

Citation

Aurélie Porte. De l'autonomie au quotidien chez la personne âgée aphasique hospitalisée : essai d'élaboration d'une échelle mesurant l'autonomie de communication . Médecine humaine et pathologie. 2014. 〈dumas-01503093〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

54

Téléchargements de fichiers

164