Évaluation du service rendu par les consultations de recours rapide d’infectiologie aux patients adressés par leur médecin généraliste

Résumé : Objectif :
Depuis 2010, une ligne téléphonique directe permet aux médecins généralistes (MG) d’obtenir un avis infectiologique et si nécessaire une consultation formelle dite « consultation de recours rapide » (CRR) avec un infectiologue du CHU de Nice dans les 48 heures. Notre objectif était d’évaluer le service rendu par les CRR après un suivi de 28 jours.
Méthode :
Il s’agit d’une étude prospective menée de novembre 2014 à janvier 2015 au CHU de Nice. Le MG renseignait le diagnostic, traitement et orientation qu’il aurait retenus en l’absence de CRR. L’infectiologue indiquait le diagnostic, le traitement et l’orientation du patient au décours de la CRR. La satisfaction du MG était estimée par un questionnaire téléphonique à J10. Un comité d’infectiologues réévaluait l’ensemble du dossier après un suivi de 28 jours en précisant l’évolution du patient et en précisant la prise en charge de l’infectiologue. Le service rendu par les CRR était déterminé à 28 jours selon 9 critères, comprenant l’épargne d’hospitalisations, la limitation de passages aux urgences et l’adaptation ou l’épargne des antibiotiques.
Résultats :
Nous avons inclus 51 patients adressés par 49 MG. Un service rendu était retenu pour 80% des patients (41/51) avec 11 adaptations d’antibiothérapies, 9 épargnes d’antibiothérapies, 8 épargnes d’hospitalisations et 5 épargnes de passages aux urgences. L’infectiologue modifiait les diagnostics du MG dans 43% des cas (n = 22), les traitements dans 68% des cas (n = 35) et l’orientation dans 59% des cas (n = 30). À 28 jours, l’évolution des patients était «favorable» dans 78% des cas, «avec persistance des symptômes» dans 12% des cas et «indéterminée» dans 10% des cas. Les patients présentaient une évolution « favorable » lorsque le diagnostic, le traitement et l’orientation proposés par l’infectiologue étaient jugés «adaptés» (p = 0,03, p = 0,02 et p = 0,014). Les MG avaient un niveau de satisfaction globale de 8,8±1,3/10, et 100% d’entre eux indiquaient qu’ils réutiliseraient et recommanderaient ce service.
Conclusion
Les CRR semblent répondre aux attentes des MG et rendent un service important dans la prise en charge des patients ambulatoires, notamment en matière d’épargne d’hospitalisations, de limitation de passages aux urgences et d’amélioration de l’usage des antibiotiques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01516935
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 2 mai 2017 - 14:24:26
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:51
Document(s) archivé(s) le : jeudi 3 août 2017 - 13:04:58

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01516935, version 1

Citation

Nicolas Weiss. Évaluation du service rendu par les consultations de recours rapide d’infectiologie aux patients adressés par leur médecin généraliste. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01516935〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

107

Téléchargements de fichiers

100