Une parousie européenne : La Gerbe (1940-1944)

Résumé : Ce mémoire analyse la représentation de l'idée européenne dans l'hebdomadaire collaborationniste La Gerbe (1940-1944), premier hebdomadaire politico-littéraire de l’occupation, dirigé par Alphonse de Châteaubriant. La Gerbe n’est pas l’objet d’une historiographie très dense. Dépouillée de manière ponctuelle par les grandes synthèses sur l’histoire de la presse et l’histoire de la collaboration, elle n’a fait l’objet que d’une thèse de littérature. L’hebdomadaire est donc vierge d’un questionnement historien ainsi que de l’étude des représentations qu’il diffuse. Pourtant, cet hebdomadaire est original à plusieurs titres et tout d’abord, par la personnalité de son directeur Alphonse de Châteaubriant, homme de premier plan dans la collaboration parisienne et qui ne fait pourtant pas l’objet de recherches approfondies. L’originalité de La Gerbe> provient aussi de la diversité des points de vue qui s’expriment en son sein, et notamment autour de l'idée européenne. Tous ses rédacteurs s'accordent pour une intégration de la France au sein d'une Europe fasciste, mais chacun selon sa sensibilité particulière, nationale-socialiste, catholique, etc., ce qui rend l'hebdomadaire assez représentatif des différentes sensibilités de la collaboration française et permet d'en dresser un panorama intellectuel.
Type de document :
Mémoires
Histoire. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [147 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01522008
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Histoire <>
Soumis le : vendredi 12 mai 2017 - 16:19:49
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 12:05:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01522008, version 1

Citation

Jean-Félix Lapille. Une parousie européenne : La Gerbe (1940-1944). Histoire. 2016. 〈dumas-01522008〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45

Téléchargements de fichiers

12