Dysplasie broncho-pulmonaire chez les grands prématurés à Mayotte : incidence, sévérité et facteurs associés

Résumé : Introduction : les progrès en néonatologie ont permis la survie d’enfants prématurés de plus en plus immatures, contribuant à maintenir un taux relativement élevé de dysplasie broncho-pulmonaire (DBP). Malgré une prise en charge périnatale semblant moins optimale à Mayotte, nous avions l’impression clinique que les prématurés mahorais présentaient une morbidité respiratoire moins élevée. Objectifs : déterminer l’incidence et le degré de sévérité de la DBP à Mayotte chez les grands prématurés survivants à 36 semaines d’aménorrhée (SA) d’âge corrigé (AC) et mettre en évidence des facteurs associés à la survenue d’une DBP significative (modérée ou sévère). Matériel et méthodes : une étude observationnelle en population, concernant les grands prématurés nés entre 24 et 31 SA révolues admis vivants au Centre Hospitalier de Mamoudzou (CHM) entre 2011 et 2015, a été menée. Les prématurés ont été répartis en cinq groupes en fonction du degré de DBP : absente, légère, modérée, sévère ou décès avant 36 SA d’AC. Les facteurs associés à une DBP significative ont été déterminés en analyse multivariée parmi les survivants. Résultats : des 506 prématurés nés entre 24 et 32 SA, 371 étaient éligibles pour l’étude. Cinquante (13,5%) sont décédés avant 36 SA d’AC. L’âge gestationnel moyen des survivants (n = 321) était de 29.4 ± 1.7 SA et le poids de naissance moyen de 1224 ± 316 grammes. Parmi les survivants, le taux global de DBP était de 36,8%. L’incidence de la DBP légère était de 23,1%, de la DBP modérée de 8,4% et de la DBP sévère de 5,3%. Une DBP significative était objectivée chez 13,7% des survivants. Le taux d’enfants décédés avant 36 SA d’AC ou présentant une DBP significative était de 25,3%. Après régression logistique, les facteurs indépendamment associés à la survenue d’une DBP significative, ajustés sur l’âge gestationnel, était une ventilation mécanique d’au moins 7 jours (OR 11.82 [4.82 – 28.99]) et l’allaitement maternel exclusif en tant que facteur protecteur (OR 0.061 [0.008 – 0.48]). Conclusion : notre étude a retrouvé un taux de DBP chez les grands prématurés mahorais comparable à la littérature. Une amélioration de la prise en charge périnatale, consistant à limiter la durée de ventilation mécanique et à promouvoir l’allaitement maternel, pourrait réduire la morbidité respiratoire dans cette population.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [84 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01534593
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 7 juin 2017 - 18:11:22
Dernière modification le : mardi 24 octobre 2017 - 01:15:38

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2018-11-19

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01534593, version 1

Collections

Citation

Léa Faydi. Dysplasie broncho-pulmonaire chez les grands prématurés à Mayotte : incidence, sévérité et facteurs associés. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01534593〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17