Les hommes politiques libano-chrétiens de l'après Taëf : entre rejet, soumission et boycott ? 1989-1992

Résumé : Ce mémoire se propose d'étudier les relations entre la Syrie et les politiques des chrétiens libanais de l’accord de Taëf à 1994, date de la dissolution du parti des Forces Libanaises, d’un point de vue libano-chrétien. Au Liban, l’État, détruit par quinze années de guerre(s) « civile(s) » et gouvernant un pays « occupé » par deux armées étrangères, n’a pas écrit son histoire nationale officielle, ou n’a pas voulu le faire. L’histoire enseignée au collège et au lycée dans l’enseignement public n’en parle pas puisque le manuel « fut rédigé avant le déclenchement officiel de la guerre, en 1971 ». C’est pour cela qu’aujourd’hui la génération qui ne connut pas la guerre, ne peut que compter sur les témoignages de ses parents, de la famille, ou sur les mémoires d’anciens combattants, d’anciens activistes de la société civile et de politiciens. Les quelques ouvrages qui tentent d’analyser la période 1975 - 1990 sont surtout académiques et donc pas très connus de la plèbe. La période de la fin de la guerre et le début de la, communément nommée, Comprendre les politiques et les prises de positions chrétiennes de 1989 à 1992 pourraient en partie expliquer l’évolution de la République libanaise pour en arriver au statu quo d’aujourd’hui.
Type de document :
Mémoires
Histoire. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01537237
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr 09 <>
Soumis le : lundi 2 octobre 2017 - 10:26:53
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 16:10:43

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01537237, version 1

Citation

Élie Ziade. Les hommes politiques libano-chrétiens de l'après Taëf : entre rejet, soumission et boycott ? 1989-1992. Histoire. 2017. 〈dumas-01537237〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

120

Téléchargements de fichiers

215