« Les terrifiants pépins de la réalité » : de la pomme-sujet à la pomme-objet dans la peinture de Cézanne, Picasso et Magritte

Résumé : Une pomme n'est pas une pomme, ou plutôt, une pomme n'est pas qu'une pomme dans l'histoire de l'art et, plus particulièrement, dans l'histoire de l'art moderne. En effet, cette longue citation de Pierre Francastel, historien et critique d'art français, figure majeure de l'histoire de l'art du XXe siècle, souligne tous les enjeux d'une question qui paraît aussi anodine que la représentation d'une pomme en peinture. Pourtant, cette question revêt un caractère fondamental dès lors que l’on s'y intéresse de plus près : au-delà du fruit et de ses modes de représentation, c'est toute l'histoire de la peinture moderne que Pierre Francastel interroge. On peut voir, à travers le prisme de la pomme et de ses modes de représentation, comment l'art a évolué au cours du XXe siècle. La pomme, objet simple, intemporel et quasi universel, a connu de multiples interprétations picturales et n'a cessé d'évoluer au cours de l'histoire des représentations. C'est pourquoi nous pouvons trouver dans ce fruit les clefs de compréhension des apports artistiques modernes et d'avant-garde dans la peinture ainsi que les marques d'une innovation. « La pomme a joué un grand rôle dans le développement de l'art moderne » nous dit Pierre Francastel. L'historien de l'art entend par là que les modes picturaux ont changé alors que le modèle, lui, reste le même. Les artistes s'emparent de la pomme et exercent sur elle de nombreuses transformations, laissant ainsi apparaître le « trognon » du rapport de l'art au réel, du rapport de l'artiste au sujet puis à l'objet, du rapport de l'art à l'art lui-même selon un jeu de correspondances et d'auto-réflexions, et enfin du rapport du spectateur à son environnement le plus proche et le plus quotidien. Sans être toutefois un prétexte pour aborder toutes les questions possibles et inimaginables autour de la peinture moderne, l'étude de la pomme nous invite à réfléchir à la problématique de l'art moderne et du renversement qu'il opère dans la représentation, c'est-à-dire dans l'art de donner à voir quelque chose par divers moyens, afin de nous apporter un éclairage nouveau - ou du moins renouvelé - sur l'histoire de l'art du XXe siècle. Ainsi avons-nous choisi de nous intéresser à la pomme en prenant pour sujet : « Les terrifiants pépins de la réalité » : de la pomme-sujet à la pomme-objet dans la peinture de Cézanne, Picasso et Magritte.
Type de document :
Mémoires
Art et histoire de l'art. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [273 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01544033
Contributeur : École Du Louvre Paris <>
Soumis le : mercredi 21 juin 2017 - 12:32:00
Dernière modification le : mardi 10 octobre 2017 - 13:47:48
Document(s) archivé(s) le : samedi 16 décembre 2017 - 01:14:02

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01544033, version 1

Collections

Citation

Marie Hortense De Richoufftz de Manin. « Les terrifiants pépins de la réalité » : de la pomme-sujet à la pomme-objet dans la peinture de Cézanne, Picasso et Magritte. Art et histoire de l'art. 2014. 〈dumas-01544033〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47

Téléchargements de fichiers

49