Jules Joseph Martha : étruscologue

Résumé : Après un cursus brillant le conduisant de l’École normale supérieure à l’École française d’Athènes, en passant par celle de Rome, Jules Martha (1853-1932) devient une figure fondamentale de l’étruscologie française. Par ses deux premiers ouvrages, le Manuel d’archéologie étrusque et romaine (1884) et L’Art étrusque (1889), il écrit la première synthèse sur l’art étrusque. Reconnu comme le spécialiste français de l’Étrurie au tournant du 19e et du 20e siècle, sa carrière d’étruscologue connaît cependant un point d’arrêt soudain après la publication en 1913 de La Langue étrusque, ouvrage dans lequel il soutient la parenté de l’étrusque avec les langues ougro-finnoises. Les archives inédites conservées par la famille, retrouvées dans le cadre de ce mémoire, permettent tout d’abord de retracer le parcours professionnel de Jules Martha et éclairent d’un jour nouveau les grandes réformes de l’enseignement et de l’archéologie dans la seconde moitié du 19e siècle. Elles renseignent également la méthode de travail de Jules Martha : le texte qui suit présente les étapes successives de l’écriture de ses ouvrages, mais également les thèses principales qui en ressortent. Bien que le jugement de Jules Martha soit influencé par les canons esthétiques définis par Johann Joachim Winckelmann, il singularise l’art étrusque en lui donnant des caractéristiques, comme la vitalité, que l’on retrouve dans nombre d’ouvrages postérieurs. L’étude des rapports entre la civilisation étrusque et ses voisins méditerranéens forme également une grande partie du travail de Jules Martha, et sont un apport de plus à l’un des thèmes majeurs de l’étruscologie. La dernière partie du mémoire est consacrée aux recherches de Jules Martha sur la langue étrusque. Ces dernières, que l’on a souvent liées à la quête des origines étrusques, semblent pourtant se détacher des sciences nouvelles, telle que l’anthropologie physique, censées apporter des éléments nouveaux au débat. Jules Martha différencie race et langue, et envisage le problème de manière purement linguistique. Enfin, la réception critique de ce dernier ouvrage, qui fit, pour son malheur, la célébrité de Jules Martha, est examinée en regard de la documentation nouvelle fournie par les archives de l’étruscologue.
Type de document :
Mémoires
Art et histoire de l'art. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [158 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01547359
Contributeur : École Du Louvre Paris <>
Soumis le : lundi 26 juin 2017 - 15:51:53
Dernière modification le : mardi 10 octobre 2017 - 13:47:49

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01547359, version 1

Collections

Citation

Célia Prost. Jules Joseph Martha : étruscologue . Art et histoire de l'art. 2014. 〈dumas-01547359〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17

Téléchargements de fichiers

8