La doctrine de Marine Le Pen et les nationalismes français du XIXe siècle : continuité ou rupture ? Une étude comparée

Résumé : Le tournant social du Front national, depuis l’accession de Marine Le Pen à sa présidence, n’aurait en réalité rien de nouveau au regard du nationalisme français. Ce mémoire se propose de comparer la doctrine du Front national sous direction mariniste avec les nationalismes français naissant à la fin du XIXe, afin de démontrer qu’il existe en réalité deux courants nationalistes français distincts. L’un contre-révolutionnaire, personnifié par Charles Maurras, et un autre aux accents plus plébéiens et sociaux, acceptant en partie l’héritage révolutionnaire, et figuré par la personne de Maurice Barrès, Marine Le Pen s’inscrivant dans la filiation de ce second courant. Les différences entre ces nationalismes se retrouveraient tant dans leurs programmes que dans l’imaginaire et les mythes qu’ils véhiculent comme systèmes de représentation du monde.
Type de document :
Mémoires
Science politique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [25 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01560581
Contributeur : Lucie Ribourg <>
Soumis le : mardi 11 juillet 2017 - 16:43:00
Dernière modification le : lundi 23 octobre 2017 - 01:09:20
Document(s) archivé(s) le : mercredi 24 janvier 2018 - 20:53:19

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01560581, version 1

Citation

Matthieu Pincemaille-Champion. La doctrine de Marine Le Pen et les nationalismes français du XIXe siècle : continuité ou rupture ? Une étude comparée. Science politique. 2016. 〈dumas-01560581〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

117

Téléchargements de fichiers

65