Efficacité et tolérance du Vedolizumab dans la prise en charge thérapeutique des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin : résultats d'une enquête de cohorte observationnelle

Résumé : Introduction : Le VEDOLIZUMAB est une biothérapie, récemment validée, dans la prise en charge thérapeutique des MICI. Ce traitement nécessite toutefois des données complémentaires, particulièrement sur le long terme, en rapport avec son utilisation en pratique courante, afin de préciser sa place dans l’arsenal thérapeutique. Nous avons évalué l’efficacité, la tolérance et les modalités d’utilisation du VEDOLIZUMAB dans le traitement de la maladie de CROHN et de la RCH.
Méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective, unicentrique et observationnelle. Tous les patients traités par le VEDOLIZUMAB au CHU de Nice étaient inclus. Le VEDOLIZUMAB était administré aux semaines 0, 2 et 6 (schéma « d’attaque ») puis toutes les 8 semaines (schéma « d’entretien »). Le médecin référent était libre d’optimiser le traitement par le rapprochement des perfusions toutes les quatre semaines et/ou l’ajout d’un immunosuppresseur. L’évaluation portait sur l’efficacité et la survenue d’effets secondaires, à court et à long terme ainsi que les modalités de prescription du VEDOLIZUMAB.
Résultats : 77 patients (43 CROHN et 34 RCH) ont été inclus avec une durée minimale de suivi de 6 mois. Plus de 50% des patients étaient en échec de 2 anti-TNFα. Environ 30 à 40% des patients ont atteint la rémission clinique sans corticoïdes à court et à long terme. Un seul patient sur la totalité des répondeurs a été en perte de réponse. L’optimisation thérapeutique et l’absence de corticothérapie à l’induction du traitement étaient significativement associées à une plus grande probabilité de réponse. Aucun autre facteur prédictif d’une réponse thérapeutique n’a pu être mis en évidence. 45% des patients étaient optimisés à la fin de la séquence d’induction et plus de 60% à plus long terme. 30% des patients ont présenté un effet indésirable défini comme « sévère » mais seul l’un d’entre eux a conduit à l’arrêt du traitement.
Conclusion : Ces résultats soutiennent l’efficacité à court et à plus long terme du VEDOLIZUMAB avec un profil de tolérance satisfaisant, moyennant une optimisation précoce du traitement, dans une population de patients souffrant d’une MICI souvent sévère.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [80 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01584311
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : vendredi 8 septembre 2017 - 15:54:18
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:45:58

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01584311, version 1

Citation

Grégoire-Philippe Bessi. Efficacité et tolérance du Vedolizumab dans la prise en charge thérapeutique des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin : résultats d'une enquête de cohorte observationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01584311〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37

Téléchargements de fichiers

17