La rééducation périnéale du post-partum. La recherche de facteurs qui permettent de prescrire de manière efficiente la rééducation

Résumé : Thème : la rééducation du périnée dans le post-partum. Objectif : l'objectif de cette étude était d'évaluer l'impact de certains antécédents personnels et obstétricaux sur l'état fonctionnel du périnée afin de prescrire de manière efficiente la rééducation périnéale par le biais d'un arbre décisionnel. Matériel et méthode : cette étude observationnelle descriptive rétrospective a été menée à Paris XVII au sein du cabinet de la sage-femme libérale Krystel Canales. La base de données Excel a permis de recueillir 118 patientes âgées de 18 à 44 ans entre le mois de mars 2015 et le mois de juillet 2016. L'étude a permis de mettre en relation -la parité, l'âge maternel, le terme et la voie d'accouchement, le poids de naissance, les issues périnéales, certains symptômes- avec le testing périnéal et le nombre de séance de rééducation du périnée. Résultats : l’étude de ce mémoire a montré qu’il n’y avait pas de différence significative entre l’âge maternel et la force musculaire via le testing périnéal (p : 0,886 pour le testing initial et p : 0,876 pour le testing final. Le testing n’était pas significativement différent entre les primipares et les multipares (p : 0,152 pour le testing initial et p : 0,313 pour le testing final). La statique périnéale n’était pas significativement différente que la femme accouche avant ou après 38 SA avec un p : 0,171 (testing initial) et p : 0,840 (testing final). Ils n’étaient pas significativement différent selon la voie d’accouchement avec un p : 0,328 (testing initial) et p : 0,269 (testing final). Le poids de naissance n’avait pas d’influence sur l’équilibre périnéal puisqu’il n’y avait pas de différence significative sur le testing musculaire que le nouveau-né pèse moins ou plus de 3 500 g (p : 0,235 testing initial et p : 1 testing final). La statique périnéale qui incluait le testing initial (p : 0,363) et final (p : 0,877) n’était pas significativement différente selon les issues périnéales. Les résultats n’étaient pas significatifs quant à l’amélioration de la force musculaire et la diminution des symptômes après 4 séances. Conclusion : les facteurs personnels et obstétricaux ne semblent pas avoir d’influence sur la statique périnéale. La réalisation d’un organigramme afin de prescrire à bon escient la rééducation périnéale reste incomplète par manque de puissance et d’études sur les méthodes de rééducation.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [19 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01584360
Contributeur : Catherine Liron <>
Soumis le : vendredi 8 septembre 2017 - 16:07:44
Dernière modification le : vendredi 27 octobre 2017 - 01:11:41

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01584360, version 1

Citation

Cassandre Ancenay. La rééducation périnéale du post-partum. La recherche de facteurs qui permettent de prescrire de manière efficiente la rééducation. Gynécologie et obstétrique. 2017. 〈dumas-01584360〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

134

Téléchargements de fichiers

486