Vécu des femmes suivies au diagnostic prénatal pour hyperclarté nucale avec bilan fœtal négatif

Résumé : La découverte d’un signe d’appel échographique au premier trimestre bouleverse tout le processus psychique d’adaptation que les futurs parents cherchent à établir. En effet, l’annonce d’une hyperclarté nucale apparait très tôt dans le déroulement de la grossesse et perturbe fortement les représentations parentales. L’objectif de cette étude est de connaitre le niveau d’anxiété générée par les investigations complémentaires réalisées au diagnostic prénatal et d’identifier les éléments à postériori qui peuvent engendrer un vécu difficile de la grossesse. Vingt entretiens semi-directifs ont été réalisés au CPDPN de la maternité Port Royal (treize entretiens prénataux et sept entretiens postnataux). Nous avons alors montré que l’attitude de l’échographiste au moment de l’annonce semble être adaptée mais les informations délivrées trop imprécises et abstraites pour certains couples. L’incertitude du pronostic peut parfois entrainer un désinvestissement immédiat de la grossesse pouvant être irréversible. Elle laisse le plus souvent place à l’espoir même si elle met le temps en suspension. L’annonce des résultats rassurants permet aux femmes de s’investir de nouveau dans leur grossesse et à l’incertitude initiale de s’estomper. C’est seulement à la fin des investigations médicales, quand les doutes disparaissent, que les patientes intègrent véritablement les enjeux d’un signe d’appel échographique et notamment qu’il ne s’agissait pas d’un diagnostic mais de l’identification d’un risque. Ces femmes, malgré une grossesse particulière, réussissent à se projeter sereinement dans le futur et n’ont pas décrit avoir développé plus de troubles psychiques du post-partum. Les propositions pouvant être apportées à la suite de l’étude : délivrer des informations claires, homogènes et adaptées à la singularité de chaque couple. Le respect de leur temporalité est nécessaire pour laisser le temps à la sidération de s’estomper. Il semble bénéfique pour les couples que les informations spécifiques à la prise en charge d’une HCN soient données dans un temps et un lieu différent, ainsi que par un autre professionnel que l’échographiste.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [27 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01586367
Contributeur : Catherine Liron <>
Soumis le : mardi 12 septembre 2017 - 16:47:25
Dernière modification le : vendredi 27 octobre 2017 - 01:11:40
Document(s) archivé(s) le : mercredi 13 décembre 2017 - 13:55:09

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01586367, version 1

Citation

Laura Longlet. Vécu des femmes suivies au diagnostic prénatal pour hyperclarté nucale avec bilan fœtal négatif . Gynécologie et obstétrique. 2017. 〈dumas-01586367〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67

Téléchargements de fichiers

234