La photographie minimaliste : technique et esthétique d’une nouvelle forme de réalisme numérique

Résumé : Une forme de tournage « sans lumières » est actuellement en expansion. Cette idée vient du développement exponentiel des outils numériques et d’une volonté de réalisme de la part des cinéastes. En effet, les constructeurs caméras proposent de plus en plus des outils permettant d’enregistrer des images de qualité en lumières naturelles. À cela est ajoutée une impulsion des cinéastes souhaitant se libérer des contraintes techniques sur le plateau. Cette forme de cinématographie permet des économies en tournages mais aussi de se concentrer sur la mise en scène. Mais travailler avec peu de moyens techniques ne veut pas dire que l’esthétique du film ne se construit pas. Cette recherche s’attachera ici à analyser le travail des opérateurs dans ces conditions et ses conséquences sur le cinéma du réel. Au fur et à mesure des rencontres et des films analysés, nous traiterons des contraintes et des libérations que permet ce cinéma. Entre uniformisation, démocratisation et sublimation de la photographie, les tournages en lumières naturelles se développent pour proposer une texture particulière. Le développement technologique a permis l’apparition d’une forme de « réalisme numérique » prenant de nombreuses facettes.
Type de document :
Mémoires
Sciences de l'ingénieur [physics]. 2017
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01587690
Contributeur : Satis Amu <>
Soumis le : jeudi 14 septembre 2017 - 15:47:19
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 01:09:17

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01587690, version 1

Citation

Paul Bony. La photographie minimaliste : technique et esthétique d’une nouvelle forme de réalisme numérique. Sciences de l'ingénieur [physics]. 2017. 〈dumas-01587690〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

93

Téléchargements de fichiers

57