S’équilibrer au-dessus du vide : la place de la psychomotricité dans la prise en charge de l’enfant état-limite

Résumé : L’internat pédopsychiatrique accueille des enfants souffrant de pathologies psychiatriques diverses, dans l’environnement thérapeutique contenant de petites unités de soin. J’y rencontre Sandro, un petit garçon âgé de 9 ans, souffrant d’une pathologie limite de l’enfance. Ce fonctionnement psychopathologique intègre des défaillances profondes au niveau de l’enveloppe psychocorporelle, de l’image du corps et de la régulation tonique. Pendant un an, je vais participer au suivi de cet enfant en balnéothérapie. Ce mémoire étudie l’apport de la psychomotricité dans la prise en charge d’un enfant état-limite. Ma réflexion porte sur les effets de la triple enveloppe du cadre, de l’eau et de la relation thérapeutique sur l’évolution de Sandro, tant dans le cadre de la prise en charge en psychomotricité que dans celui de l’institution. À l’issue de cette année d’accompagnement, Sandro a grandi, et de nouvelles problématiques lui font face, nécessitant un réajustement thérapeutique.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01592163
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : vendredi 22 septembre 2017 - 17:12:15
Dernière modification le : mercredi 10 janvier 2018 - 12:30:56
Document(s) archivé(s) le : samedi 23 décembre 2017 - 14:30:23

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01592163, version 1

Collections

Citation

Iris Calzada. S’équilibrer au-dessus du vide : la place de la psychomotricité dans la prise en charge de l’enfant état-limite. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01592163〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17

Téléchargements de fichiers

10