Les velléités du Roi Abdallah Ier de Jordanie sur la Palestine autour de la guerre israélo-arabe de 1948. Ambitions et concrétisations, réception dans le monde arabe en général et dans la presse libanaise francophone en particulier

Résumé : Ce mémoire a comme ambition de déceler la nature ainsi que les grandes lignes de la stratégie politique conduite par le Roi Abdallah qui mène à l’annexion des territoires de la Palestine arabe. Son axe second consiste à analyser la réception des ambitions d’Abdallah sur la Palestine, ainsi que leurs concrétisations à partir de la fin de l’année 1948 dans la presse libanaise francophone. L’axe de réflexion de ce mémoire repose en grande partie sur la figure-même du Roi Abdallah, en confrontation avec d’autres figures personnelles ou collectives fondamentales telles les autorités sionistes puis israéliennes, les autorités britanniques, les États arabes voisins, les Palestiniens, Glubb Pacha, Abdallah al-Tall, etc. dans le cadre de son projet d’annexion de la Palestine arabe de 1946, date de l’indépendance de la Transjordanie vis-à-vis de la Grande-Bretagne, à 1951, date de l’assassinat du Roi Abdallah. Il s’agit d’une approche synthétique et critique des ambitions du Roi Abdallah dans les territoires arabes de Palestine et de leurs concrétisations. C’est dans cet objectif que je m’appuie sur les ouvrages des nouveaux historiens israéliens et des historiens britanniques qui présentent les faits (fruit d’un travail exhaustif sur les fonds d’archives britanniques et israéliennes) et amènent des lignes d’analyse que je mettrai en valeur ou auxquelles j’apporterai des nuances. Pour ce faire, je m’appuie sur une étude du traitement de ce sujet dans la presse libanaise francophone (les quotidiens L’Orient et Le Jour) qui m’apporte à la fois le point de vue original d’un pays du Moyen-Orient, et une porte ouverte sur la réception de l’action politique d’Abdallah dans les pays arabes en général. Dans un premier chapitre, j’étudie dans quelle mesure la période de l’indépendance est une occasion pour le Roi Abdallah de redéfinir ses frontières. Dans un second chapitre, je me concentre sur l’année 1948, décisive en ce qu’elle est celle de la guerre israélo-palestinienne puis israélo-arabe, et qu’elle aboutit à l’occupation des territoires de Jérusalem-est et de la Cisjordanie par la Légion arabe. Dans un troisième chapitre, j’analyse l’unification de la Palestine arabe et de la Jordanie en tant que telle, de la fin de l’année 1948 à la mort du Roi Abdallah en 1951. L’action politique du Roi Abdallah a finalement porté ses fruits étant donné qu’après la mort du dirigeant, la Jordanie réussit à s’ériger en un État réellement souverain et légitime, cela notamment grâce à la prise en charge d’une grande partie de la communauté palestinienne.
Type de document :
Mémoires
Histoire. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [56 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01592665
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr 09 <>
Soumis le : lundi 25 septembre 2017 - 11:42:39
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 16:10:44
Document(s) archivé(s) le : mardi 26 décembre 2017 - 12:58:39

Fichier

2017-2S COUSSA Diane.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01592665, version 1

Citation

Diane Coussa. Les velléités du Roi Abdallah Ier de Jordanie sur la Palestine autour de la guerre israélo-arabe de 1948. Ambitions et concrétisations, réception dans le monde arabe en général et dans la presse libanaise francophone en particulier. Histoire. 2017. 〈dumas-01592665〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

308

Téléchargements de fichiers

287