Vibration : comment peindre l'expérience d'un concert de garage ?

Résumé : Cette étude vise à comprendre la dimension vibratoire qu’expérimentent les corps participant au concert de rock-garage, et comment la réverbérer à travers des procédés plastiques. De façon ontologique, ma peinture est silencieuse. Par la vibration et le rythme créés en elle, je tente, paradoxalement, de lui insuffler la dimension bruyante et urgente du garage. Qu’est-ce que le garage, d’où vient ce courant musical appartenant au rock et quels en sont ses spécificités ? L’énergie, l’urgence sonore et la spontanéité inhérente à cette musique explosent en concert. Le garage est un ultime appel à la jouissance de la vie. La poïétique engagée dans ma recherche plastique ambitionne de répondre, par le pigment et la matière, à cet écho.
Type de document :
Mémoires
Art et histoire de l'art. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [161 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01598266
Contributeur : Patricia Bourgoint <>
Soumis le : vendredi 29 septembre 2017 - 14:14:15
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 01:09:16
Document(s) archivé(s) le : samedi 30 décembre 2017 - 13:46:52

Fichier

2017-PULIGNY Vibration.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01598266, version 1

Citation

Maëlle Puligny. Vibration : comment peindre l'expérience d'un concert de garage ?. Art et histoire de l'art. 2017. 〈dumas-01598266〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

74

Téléchargements de fichiers

36