État des lieux des pratiques de pose d'endoprothèses coronaires et impact sur les complications au Centre Hospitalier d'Ajaccio

Résumé : Dans une société où l’athérosclérose est un problème majeur de santé publique, le développement des endoprothèses coronaires a permis de répondre à une demande de prise en charge toujours plus importante. En raison du contexte économique, des complications parfois gravidiques ainsi que du statut de dispositif médical implantable des endoprothèses coronaires, la HAS a encadré leur utilisation. La prise en charge par l’assurance maladie se limite aux indications figurant sur la LPPR qui précise également que la prise en charge ne peut excéder trois unités par patient pour les endoprothèses coronaires actives (dissection aortique ou lésions pluritronculaires). Cependant, il existe un retard important dans l’actualisation des recommandations qui provoque un décalage entre la pratique quotidienne et les indications officielles. De nombreuses études ont obtenue des résultats mitigés en étudiant de nouvelles indications d’endoprothèses coronaires. Certaines pourraient néanmoins permettre de justifier une éventuelle utilisation hors indications en attendant de nouvelles études randomisées qui permettront l’actualisation des recommandations officielles. D’autre part, les études en vie réelle montrent que pour les atteintes les plus complexes, la limitation de trois unités prises en charge n’est pas compatible avec les atteintes sévères et complexes. Dans ce cadre, l’apport de la FFR permet d’optimiser la prise en charge tout en limitant le nombre d’endoprothèses coronaires implantées et donc les coûts pour l’assurance maladie. Afin de confronter nos pratiques quotidiennes à la législation en vigueur, une étude a été menée au CHA et a permis de déterminer que 19% des patients ont bénéficié d’une implantation d’au moins quatre endoprothèses coronaires alors que 12.9% des endoprothèses coronaires implantées ne possédaient pas d’indication conforme à la LPPR. D’autre part, le suivi et la confrontation des groupes de patients, ayant bénéficié d’une implantation d’endoprothèses coronaires dans le cadre des indications versus hors indications, ont permis d’observer une augmentation de la resténose (RR=2.72) et des réhospitalisations (RR=1.68) chez les patients traités hors indications. Il ne semble pas qu’il y ait une incidence sur le décès (RR=0.88). L’étude a permis l’amélioration du circuit des endoprothèses coronaires et permettra la création d’un staff pluri disciplinaire ainsi que l’informatisation du circuit du médicament, conformément au CBU.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [71 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01611043
Contributeur : Pharmacie Amu <>
Soumis le : jeudi 5 octobre 2017 - 12:57:08
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 01:24:14

Fichier

DARMON Benjamin. Mémoire de D...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01611043, version 1

Citation

Benjamin Darmon. État des lieux des pratiques de pose d'endoprothèses coronaires et impact sur les complications au Centre Hospitalier d'Ajaccio. Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01611043〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51

Téléchargements de fichiers

156