Évaluation à distance de la prise en charge par le RéPPOP Aquitaine des enfants âgés de 8 à 12 ans en surpoids et obèses en 2011-2012

Résumé : Introduction : l’obésité pédiatrique est un véritable problème de santé publique du fait des complications à court, moyen et long terme. Le RéPPOP Aquitaine, créé en 2006, a pour objectif principal d’améliorer la prévention et la prise en charge de l'obésité pédiatrique, en proposant une prise en charge (PEC) individuelle et multidisciplinaire aux enfants en surpoids ou obèses pour une durée de 2 ans. Une étude récente a mis en évidence un impact positif de cette PEC, avec 75,5% des enfants qui ont diminué leur corpulence durant le RéPPOP. L'objectif de cette étude était d’évaluer l'impact de la PEC proposée par le RéPPOP Aquitaine sur le long terme. Matériel et méthodes : les enfants âgés entre 8 et 12 ans à l’inclusion dans le RéPPOP en 2011-2012 ont été inclus. Les données anthropométriques à l'inclusion et en fin de PEC RéPPOP ont été extraites du dossier informatisé du RéPPOP Aquitaine rempli par le médecin référent de l'enfant. Les données anthropométriques des enfants à distance de la PEC ont été récoltées grâce à une enquête téléphonique réalisée entre mars 2016 et décembre 2016 auprès des familles et/ou médecins traitants des familles. L'évolution de la corpulence a été évaluée grâce à l'évolution du Z score d'IMC entre l'inclusion et la fin de la PEC puis entre la fin de la PEC et l'enquête téléphonique (appel) grâce au Δ Z score IMC absolu. Résultats : l'enquête téléphonique a été réalisée auprès de 287 familles, contactées en moyenne 4,4 ans après la fin de la prise en charge RéPPOP. Sur les 287 familles contactées, des données à distance de la PEC ont pu être recueillies pour 172 enfants (49,4% de filles - âge moyen = 14,5ans). Chez ces 172 enfants, le Z score IMC moyen à l'inclusion était de +2,45±1,17 DS à l'inclusion, de 2,95±1,02 en fin de PEC RéPPOP et de 2,45±1,17DS au moment de l'appel. On note donc une diminution de la corpulence des enfants au cours de la prise en charge RéPPOP (Δ Z score IMC inclusion- Fin PEC = -0,34±0,67), qui se poursuit à distance de la PEC (Δ Z score IMC fin de PEC - Appel = -0,50±0,98), avec un Δ Z score IMC absolu moyen de -0,84±0,97 entre l’inclusion et l’appel. Conclusion : la prise en charge proposée par le RéPPOP Aquitaine a un impact favorable sur la corpulence, les comportements alimentaires et les habitudes de vie des enfants sur le long terme.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [33 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01627127
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mardi 31 octobre 2017 - 18:28:24
Dernière modification le : samedi 25 novembre 2017 - 01:24:09

Fichier

Med_generale_2017_Azim.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01627127, version 1

Collections

Citation

Myriam Azim. Évaluation à distance de la prise en charge par le RéPPOP Aquitaine des enfants âgés de 8 à 12 ans en surpoids et obèses en 2011-2012 . Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01627127〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65

Téléchargements de fichiers

8