Intérêt pronostique de l’analyse computationnelle de la forme atriale gauche en scanner avant primo ablation de fibrillation atriale

Résumé : Introduction : l’oreillette gauche (OG) change de taille et de forme au cours de la fibrillation atriale (FA). Ce remodelage anatomique peut être lié à un taux de récidive plus élevé après ablation par cathéter. Plusieurs paramètres d’imagerie ont été proposés dans le but de prédire la récidive post-ablation sans qu’aucun n’ait montré de réelle efficacité. Les objectifs de cette étude étaient : 1- d’étudier la valeur pronostique de divers paramètres de taille et de forme atriale gauche sur une large cohorte de patients ayant bénéficié d’une tomodensitométrie (TDM) avant primo-ablation de FA ; 2- de confronter ces paramètres à une nouvelle méthode d’analyse computationnelle de la forme atriale gauche. Méthodes : 312 patients en FA (âge 60±10 ans, 78 femmes, 61% paroxystique) ont bénéficié d’une TDM cardiaque avant primo ablation de FA. Leur oreillette gauche était segmentée puis modélisée sous forme d’un maillage. Un maillage d’oreillette gauche « normale » issu d’une population contrôle était ensuite déformé pour être recalé avec les maillages des patients afin d’en extraire un vecteur de déformation. Un score variant de 0 à 1 était calculé pour chaque patient selon la proximité entre son vecteur de déformation et le vecteur de déformation statistiquement associé à la récidive. Les maillages étaient également utilisés pour calculer une série d’indices de taille et de forme atriale précédemment rapportés dans la littérature. Résultats : En analyse univariée, les facteurs prédictifs cliniques de la récidive étaient le type de FA non paroxystique (p<0,0001), une dysfonction ventriculaire gauche (p=0,0002) et une régurgitation mitrale (p=0,006). Il existait une différence significative du volume atrial gauche indexé (p=0,004), du volume auriculaire gauche (p=0,02), du diamètre antéro-postérieur (p=0,0005), de l’index de sphéricité (p=0,009) et du score de déformation (p=0,0002) entre les patients récidivants et non récidivants. L’analyse multivariée combinant paramètres cliniques et paracliniques a montré un fort pouvoir prédictif du type de FA non paroxystique (p=0,00003) et une significativité du score de déformation (p=0,049) dont l’aire sous la courbe était de 0,63 (IC95 0,56-0,69) avec une sensibilité de 66% et une spécificité de 56% pour une valeur seuil de 0,34. Conclusion : le score de déformation est le seul facteur prédictif indépendant de la récidive en imagerie mais son pouvoir prédictif reste faible face à trois paramètres cliniques que sont le type de FA non paroxystique, la dysfonction ventriculaire gauche et la régurgitation mitrale. Ce nouveau paramètre pourrait cependant constituer une des clés d’un modèle prédictif multiparamétrique à la fois anatomique et structurel.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [198 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01628374
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 3 novembre 2017 - 13:02:29
Dernière modification le : jeudi 7 décembre 2017 - 01:16:14
Document(s) archivé(s) le : dimanche 4 février 2018 - 13:37:03

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2019-10-20

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01628374, version 1

Collections

Citation

Hubert Nivet. Intérêt pronostique de l’analyse computationnelle de la forme atriale gauche en scanner avant primo ablation de fibrillation atriale. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01628374〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

27