Exploration des pratiques des médecins généralistes, du Var et des Alpes-Maritimes, dans la prise en charge du syndrome d'apnées/hypopnées obstructives du sommeil

Résumé : INTRODUCTION : Le syndrome d’apnées/hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS), de par sa prévalence et son retentissement sur le plan cardio-vasculaire et neuropsychique, pose un véritable problème de santé publique. Les médecins généralistes ont un rôle primordial dans sa prise en charge mais différentes études montrent un manque global d’implication de leur part. L’objectif principal de notre étude est de décrire les expériences des médecins généralistes, afin de connaître la réalité de leur pratique et les difficultés rencontrées pouvant expliquer ce désinvestissement.
MÉTHODE : Nous avons réalisé, de févier à octobre 2016, une enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de dix-sept médecins généralistes, jusqu’à saturation des données.
RÉSULTATS : Les médecins généralistes sont conscients de l’impact du SAHOS sur la santé, des bienfaits du traitement et des problèmes de tolérance qui diminuent l’observance. Mais ils ne sont pas acteurs principaux. Ils reconnaissent tout d’abord, une difficulté diagnostique devant les symptômes peu spécifiques de cette pathologie et la présence d’un stéréotype qui limitent le dépistage. Ils considèrent aussi, pour la plupart, ne pas avoir les connaissances suffisantes pour gérer le traitement et son suivi, jugés trop spécialisés et hors de leur champ de compétences. Le temps représente également un facteur limitant à leur investissement. Enfin, les médecins ont du mal à trouver leur place une fois le diagnostic posé, le spécialiste gérant seul le suivi. Leur rôle est donc, avant tout, le dépistage et l’orientation.
CONCLUSION : Le médecin généraliste a une place déterminante dans la prise en charge du SAHOS et devrait aussi avoir un rôle d’accompagnement des patients pour renforcer l’adhésion au traitement. Pour ce faire, il serait nécessaire d’avoir une meilleure formation, notamment sur la partie technique du traitement, une diffusion plus large de l’information auprès des patients et des professionnels de santé, un suivi plus approfondi et une collaboration plus étroite avec les spécialistes. Le développement de la polygraphie ventilatoire ambulatoire chez les médecins généralistes pourrait être une piste pour améliorer leur implication, les aider à renforcer l’observance des patients et ainsi diminuer les risques de complication.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [82 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01630360
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 7 novembre 2017 - 15:15:12
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:45:58
Document(s) archivé(s) le : jeudi 8 février 2018 - 13:46:45

Fichier

2017NICEM092.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01630360, version 1

Citation

Coralie Dufour. Exploration des pratiques des médecins généralistes, du Var et des Alpes-Maritimes, dans la prise en charge du syndrome d'apnées/hypopnées obstructives du sommeil. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01630360〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

79

Téléchargements de fichiers

155