Utilisation en vie réelle des anti-PD1 au CHU de Rouen‎ : approche des caractéristiques patients et suivi des toxicités dans le mélanome, le cancer bronchique non à petites cellules et le carcinome à cellules rénales : étude de cohorte observationnelle rétrospective

Résumé : L’immunothérapie en cancérologie est en plein essor. Après l’ipilimumab, anti-CTLA-4, les anti-PD1, le nivolumab et le pembrolizumab, sont apparus depuis peu. Ils ont révolutionné le traitement des mélanomes et de certains cancers pulmonaires en améliorant de manière significative la survie des patients. Il s’agit là d’une innovation sans précédent qui témoigne d’un besoin médical fort dans le domaine.
Bien que la tolérance de ces nouvelles thérapies soit meilleure, elles exposent les patients à des complications inhabituelles en oncologie : les toxicités liées au système immunitaire.
L’objectif de ce travail a été d’assurer le suivi de l’ensemble des patients ayant reçu un anti-PD1 au sein de notre établissement, afin de vérifier le bon usage de ces traitements innovants particulièrement coûteux et d’en évaluer la tolérance en pratique courante. Les patients ont été inclus depuis l’obtention des ATU du pembrolizumab et du nivolumab, jusqu’en avril 2017. Les caractéristiques à l’inclusion, l’analyse des cures et le suivi des évènements indésirables de 314 patients en dermatologie, pneumologie et urologie ont été analysés. Cette étude rétrospective a permis de montrer que les résultats observés dans les essais cliniques sont transposables à une utilisation en vie réelle.
Les AMM de ces molécules ont été respectées. En moyenne, 80% des patients ont déclaré un effet indésirable. La plupart de ces toxicités sont peu sévères et réversibles. Cependant, des évènements indésirables graves ont été décrits chez 9% des patients en dermatologie et 16% en pneumologie. Nombreux sont les enjeux qui vont rythmer ces prochaines années.
L’immunothérapie est devenue incontournable en cancérologie, la liste des indications et le nombre de patients susceptibles de recevoir un jour ces molécules sont en forte augmentation, faisant du profil de toxicité une préoccupation majeure.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [155 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01656160
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : vendredi 8 décembre 2017 - 09:37:42
Dernière modification le : vendredi 13 avril 2018 - 16:44:03

Fichier

MEYER Domitille.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01656160, version 1

Citation

Domitille Meyer. Utilisation en vie réelle des anti-PD1 au CHU de Rouen‎ : approche des caractéristiques patients et suivi des toxicités dans le mélanome, le cancer bronchique non à petites cellules et le carcinome à cellules rénales : étude de cohorte observationnelle rétrospective. Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01656160〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51

Téléchargements de fichiers

101