La cicatrisation des brûlures par le miel

Résumé : Réputé depuis des millénaires pour ses propriétés adoucissantes, régénératrices et cicatrisantes entre autres, le miel fait de nouveau partie de l’arsenal thérapeutique pour toutes sortes de maux, du petit bobo de tous les jours aux plaies les plus graves. Résultat d’un long travail entre le monde végétal et animal, le miel ne contient pas moins de 200 substances diverses et variées qui font de lui un produit exceptionnel. Selon son origine florale et environnementale, chaque miel aura une composition différente et donc des indications différentes même si des propriétés communes en résultent. Le miel est par définition un aliment naturel qui ne peut contenir aucun additif, colorant, conservateur ou parfum, soit aucun élément qui pourrait avoir un effet allergisant. J’ai choisi de traiter la cicatrisation des brûlures par le miel suite à mon stage d’externat chez les grands brûlés au CHU de Bordeaux qui m’a énormément marquée. Dans ce travail seront traités respectivement les brûlures (généralités, conditions de survenue, les différents degrés…), les étapes de la cicatrisation, le miel (de sa fabrication à son utilisation en passant par sa composition et ses propriétés), l’utilisation du miel en pratique et l’étude de trois cas cliniques. Les brûlures sont des lésions de la peau ou des muqueuses provoquées par leur exposition à une chaleur intense ou par leur contact avec un agent physique ou chimique. Chaque être humain sera confronté un jour ou l’autre à une brûlure qui est un cas particulier de plaie aiguë, et selon les conditions de survenue, la profondeur et l’étendue de la lésion, et les facteurs personnels du patient, elle pourra parfois mettre du temps à cicatriser. L’application de miel sur une brûlure est possible quel que soit le stade et ne présente que de très rares contre indications et effets indésirables. Il peut être utilisé chez les enfants à partir d’un an, les femmes enceintes et les personnes diabétiques. Les cas cliniques présentés démontrent que le miel peut apporter une solution positive et avoir un impact psychologique très important dans la prise en charge des patients : le patient n’est plus passif mais devient acteur de sa cicatrisation en participant aux changements de ses pansements, et en voyant au fur et à mesure des jours l’évolution de sa guérison. De plus, il m’a paru important de rencontrer une apicultrice pour pouvoir comprendre tout le processus nécessaire à l’élaboration du miel. Le fonctionnement d’une ruche est tout à fait impressionnant lorsqu’on se rend compte que des milliers d’abeilles et d’heures de travail sont nécessaires à sa fabrication. L’utilisation de pesticides, insecticides et fongicides sera également abordée pour rappeler que les abeilles en sont les premières victimes et que sans elles de nombreuses choses disparaitraient. A l’Hôpital comme à l’officine émergent des miels médicaux fabriqués, contrôlés et présentés comme des dispositifs médicaux par des laboratoires pharmaceutiques. Cependant, la réglementation n’étant pas encore très claire, il est possible d’utiliser du miel alimentaire pour se soigner. De nombreux autres produits à base de miel existent et peuvent être utilisés dans de nombreuses situations.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [310 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01657277
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 6 décembre 2017 - 15:20:19
Dernière modification le : samedi 9 décembre 2017 - 01:16:55

Fichier

Pharmacie_2018_Marcet.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01657277, version 1

Collections

Citation

Marion Marcet. La cicatrisation des brûlures par le miel . Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01657277〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

89

Téléchargements de fichiers

459