La formation des internes de médecine générale aquitains en stages ambulatoires et hospitaliers de gynécologie : état des lieux de la prise en charge en autonomie des situations gynécologiques relatives à la prévention, au dépistage et à l’éducation à la santé des femmes en médecine générale, et pistes d’amélioration

Résumé : Contexte et objectif : les stages de médecine générale validant la gynécologie ont pour but de permettre aux internes d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice gynécologique en médecine générale, mais aucune étude n’a évalué leur qualité pédagogique en Aquitaine. Les situations relatives à la prévention, au dépistage et à l’éducation à la santé des femmes étant centrales dans l’activité gynécologique des médecins généralistes, notre objectif était de réaliser un état des lieux de leur prise en charge en autonomie par les internes au cours de ces stages. Méthode : un questionnaire a été adressé aux 78 internes de médecine générale de l’université de Bordeaux en stages validant la gynécologie au cours du semestre de l’été 2016. Pour les 29 situations étudiées, nous avons décrit les pourcentages d’internes les ayant prises en charge. Nous avons décrit les obstacles à la formation en stage d’après les internes, et recherché leurs liens avec les caractéristiques des stages. Résultats : le taux de réponse était de 82%. Seuls 6% des internes ont pris en charge en autonomie l’ensemble des situations, et 27% plus de 80% des situations. Chaque situation relative aux IST a été prise en charge par plus de 80% des internes, et chaque situation relative à la ménopause a été prise en charge par moins de 40% des internes. Concernant les situations relatives à la contraception et à l’IVG et aux cancers gynécologiques, les résultats sont contrastés. Sur l’ensemble des situations, les internes ont très largement pris en charge les situations en consultations, sans différence significative entre les stages ambulatoires et les stages hospitaliers. Conclusion : nos résultats montrent comme dans d’autres universités certaines insuffisances de la formation pratique des internes de médecine générale en stages validant la gynécologie. La meilleure prise en compte des objectifs de formation dans les stages pourrait permettre d’y remédier.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [36 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01665074
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 15 décembre 2017 - 14:56:19
Dernière modification le : lundi 26 février 2018 - 14:42:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01665074, version 1

Collections

Citation

Nathalie Deseille. La formation des internes de médecine générale aquitains en stages ambulatoires et hospitaliers de gynécologie : état des lieux de la prise en charge en autonomie des situations gynécologiques relatives à la prévention, au dépistage et à l’éducation à la santé des femmes en médecine générale, et pistes d’amélioration. Médecine humaine et pathologie. 2017. 〈dumas-01665074〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

145

Téléchargements de fichiers

65