Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude comparative des différents scores hémorragiques chez des patients hospitalisés en médecine interne

Résumé : La prescription d’anticoagulant n’a cessé d’augmenter au cours de ces dernières années. Ces médicaments présentant un risque hémorragique, il est donc fondamental d’éviter au maximum ce risque iatrogène, sans diminuer pour autant leur action thérapeutique. Des scores de risque hémorragique sont ainsi proposés afin d’adapter au mieux leur prescription. Le principal facteur limitant est à ce jour, la multitude des scores existants, pour la plupart validés, rendant ainsi le choix difficile. L’autre facteur limitant est que la plupart de ces scores ont été évalués dans le cadre de la FA et de la mise en place d’un traitement par AVK. La revue de littérature permet de dresser deux constats, le 1er est qu’au cours de la FA, le score HAS BLED semble être le plus pertinent et qu’au cours de la MTEV, aucun score ni spécifique ni générique n’est à ce jour à privilégier.
L’objectif de notre travail est au sein d’une population hospitalisée sous anticoagulant, de comparer les différents scores et de valider notre attitude dans le service qui est d’utiliser, quelle que soit l’indication du traitement anticoagulant, les scores HAS BLED et l’HEMORR2HAGES.
Résultats :
En fonction des résultats de notre étude, rétrospective, pour l’ensemble de la cohorte, il semble intéressant d’utiliser pour définir les patients à risque élevé, les scores HAS-BLED, HEMORR2HAGES, ou ATRIA (pour son côté discriminant) et pour les patients à faible risque hémorragique, les 5 scores HAS-BLED, HEMORR2HAGES, OBRI, ATRIA et SHIREMAN du fait d’une bonne corrélation entre eux. Pour les patients du groupe ACFA, l’analyse statistique montre un accord modéré avec le RIETE et faible avec les autres scores, même l’HEMORR2HAGES.
Pour les patients du groupe MTEV, il en ressort une corrélation certaine entre l’HAS BLED et l’HEMORR2HAGES, ainsi qu’entre HAS BLED et OBRI. Pour les patients du groupe « autre », aucun score ne ressort par rapport à l’HAS BLED.
Conclusion :
L’utilisation des scores hémorragiques n’est pas simple et aucun score ne semble véritablement supérieur aux autres. Toutefois, de façon cohérente avec la littérature, il semblerait que les scores HAS BLED et HEMORR2HAGES soient ceux à prioriser avec une mention particulière au score ATRIA qui peut dans certaines circonstances être utile par son pouvoir discriminant.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [20 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01682538
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, January 12, 2018 - 12:24:55 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, May 8, 2018 - 1:32:59 AM

File

Teillet Anne-Laure.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01682538, version 1

Citation

Anne-Laure Teillet. Étude comparative des différents scores hémorragiques chez des patients hospitalisés en médecine interne. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-01682538⟩

Share

Metrics

Record views

104

Files downloads

231