Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Adolescence et maladie chronique : quel accompagnement par la puéricultrice ?

Résumé :

Introduction : la communication auprès de l’adolescent est communément considérée comme complexe, particulièrement dans les soins. Il est certain qu’établir une bonne relation soignant-soigné avec les adolescents permettrait d’aider, de soulager, d’accompagner ces patients. Alors quand l’adolescence semble déjà parfois difficile à comprendre et qu’à cela se joint la maladie chronique, la prise en charge et l’instauration de cette relation devient un vrai challenge. L’adolescence est source de bouleversement, et la maladie s’ajoute et peut entraver la croissance et le plein épanouissement de l’adolescent.

Objectif : de ce constat, on peut se demander comment l’infirmière puéricultrice peut accompagner au mieux, en service de pédiatrie hospitalier, un adolescent atteint d’une maladie chronique.

Méthodologie : une enquête auprès d’infirmières puéricultrices diplômées d’État sera réalisée grâce aux entretiens semi-directifs qui seront organisés. Cet outil permettra de rendre plus concret et substantiel le travail réalisé en s’attardant sur des données réelles recueillies auprès de professionnels.

Résultats : alors que vivre avec une maladie chronique vient bouleverser l’adolescent, l’accompagnement réalisé par la puéricultrice se basera sur une forte relation d’aide afin d’amener l’adolescent vers l’acceptation de sa maladie. Elle prendra en compte la singularité de chaque adolescent. Il faut aussi que l’adolescent soit acteur de sa prise en soins afin de lui permettre de devenir autonome. Pour cela, il faut qu’une relation de confiance s’instaure entre l’adolescent et l’équipe pluridisciplinaire. Le rendre autonome, qu’il sache gérer sa maladie est l’un des premiers objectifs. L’enquête permet d’affirmer que des éducations sont mises en place dans les services pour répondre à cet objectif. Il faut comme nous l’avons dit que l’adolescent adhère au processus et qu’il soit motivé, mais il est aussi indispensable qu’il se sente soutenu par l’équipe ainsi que par sa famille.

Conclusion : Prendre en compte cette phase bien particulière qu’est l’adolescence est essentiel. Faire adhérer l’adolescent au processus d’alliance thérapeutique est fondamental pour espérer pouvoir accompagner l’adolescent. Une relation d’aide et une relation de confiance permettront d’autonomiser l’adolescent et de le faire accepter sa pathologie, à son rythme, tout en prenant en compte ses besoins et ses attentes personnels.

Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01688133
Contributor : Ifs Ucl <>
Submitted on : Friday, January 19, 2018 - 10:30:41 AM
Last modification on : Thursday, March 22, 2018 - 1:21:41 AM
Long-term archiving on: : Thursday, May 24, 2018 - 2:26:30 AM

File

IFsante_MEM_PUER_2017_Dhedin_J...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01688133, version 1

Collections

Citation

Johanna Dhedin. Adolescence et maladie chronique : quel accompagnement par la puéricultrice ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-01688133⟩

Share

Metrics

Record views

193

Files downloads

3521