Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La pédagogie muséale de l’enfance à la petite enfance : pour une étude comparative des musées parisiens et londoniens

Résumé : Au vue de l’offre proposée à l’enfance par les musées aujourd’hui, dire que la position des musées à l’égard des enfants a évolué relèverait de l’euphémisme. En deux siècles, que s’est-il passé pour que les musées traditionnels passent d’une indifférence totale à l’égard des enfants pour finalement leur proposer une offre aussi développée en 2016 ? Comment les musées ont-ils pu changer leurs pratiques au point qu’ils en viennent aujourd’hui à proposer des activités pour bébés ? Car ces dernières années marquent un rajeunissement toujours plus important de ces publics, la question de l’intégration de la petite enfance aux publics potentiels du musée se pose désormais avec plus de force que jamais. Tandis que les musées ne cessent de proposer une programmation toujours plus importante à l’égard de la petite enfance, comment définissent-ils cet âge de la vie ? Pourquoi accueillent-ils des petits enfants ? Et comment ont-ils construits la pédagogie qu’ils emploient ? Il est aisé de postuler que l’intérêt des musées traditionnel pour la petite enfance est récent et qu’il découle d’une simple extension de l’offre à l’enfance. Pourtant, l’histoire nous montre, qu’à l’instar des adultes, les petits enfants ont bénéficié très tôt – et ce avant leurs grands frères et soeurs – de collections mises à leur disposition pour faciliter leur apprentissage. En effet, avec l’émergence de système de prise en charge des petits enfants, qui ne savent ni lire, ni écrire, se développe une pédagogie fondée sur l’objet nécessitant la constitution d’un « musée scolaire ». Si certains chercheurs s’accordent aujourd’hui pour distinguer nettement les musées dits traditionnels de ces petites entités rattachées à la classe, nous croyons au contraire que la méthode éducative qui y a été mis en place n’est qu’un lointain ancêtre des méthodes pédagogiques proposées aujourd’hui dans les musées. À partir de ces petits musées scolaires, diverses activités se font jour dans les musées en faveur des enfants, selon le statut qu’ils veulent bien leur accorder. En découlent différentes pédagogies qui contribuent à construire différents chemins de la pédagogie muséale. Enfin, au regard de ces évolutions, nous auront pris soin de nous attarder davantage au cours de nos analyses sur les exemples français et britanniques, qui constituent deux approches-types de l’offre à la petite enfance dans les musées. À partir de l’analyse historique, diverses hypothèses seront vérifiées suivant deux études, l’une quantitative visant à cerner la morphologie de l’offre à la petite enfance dans les musées parisiens et londoniens, l’autre qualitative pour comprendre et mettre en évidence les points communs et les divergences entre les deux capitales européennes.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01691922
Contributor : École Du Louvre Paris <>
Submitted on : Wednesday, January 24, 2018 - 2:05:36 PM
Last modification on : Friday, September 14, 2018 - 1:18:33 AM
Long-term archiving on: : Thursday, May 24, 2018 - 6:16:53 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01691922, version 1

Collections

Citation

Anne Kazmierczak. La pédagogie muséale de l’enfance à la petite enfance : pour une étude comparative des musées parisiens et londoniens. Art et histoire de l'art. 2016. ⟨dumas-01691922⟩

Share

Metrics

Record views

114

Files downloads

567