Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Clitocybe amœnolens : plusieurs enquêtes et toujours un mystère

Résumé : En 1996, en Savoie, 5 personnes furent intoxiquées et présentèrent une érythermalgie. Les deux premières enquêtes ont permis d'attribuer la cause de cette intoxication à l'ingestion de Clitocybe amoenolens. Un champignon japonais (Clitocybe acromelalga) engendre le même syndrome et contient de l'acide acromélique A (AAA) qui est supposé responsable de l'intoxication, bien que cette toxicité n'est jamais été démontrée per os. En ce qui concerne C. amoenolens, sa toxicité été démontrée chez l'animal, et l'AAA a été mis en évidence. L'objet de mon travail visait à déterminer quelle(s) molécule(s) était(ent) responsable(s) de la toxicité per os de C. amœnolens. Certains de ces objectifs ont été atteints : l'AAA a été concentré 5 fois dans un extrait qui a été administré aux rats ; la β-cyano-L-alanine (présente dans C. acromelalga) a également été détectée dans C. amoenolens. Par contre, les tests toxicologiques n'ont pas donné les résultats attendus : l'extrait enrichi en AAA administré per os chez le rat ne s'est pas avéré toxique...
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01738386
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Tuesday, March 20, 2018 - 2:54:01 PM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:56:03 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 11, 2018 - 9:21:08 AM

File

2006GRE17021_chauvin_cecile(1)...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01738386, version 1

Citation

Cécile Chauvin. Clitocybe amœnolens : plusieurs enquêtes et toujours un mystère. Sciences pharmaceutiques. 2006. ⟨dumas-01738386⟩

Share

Metrics

Record views

119

Files downloads

84