Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation du statut mutationnel des gènes HRAS, KRAS, NRAS, BRAF et EGFR comme facteur prédictif de réponse au traitement par cetuximab chez les patients atteints de carcinomes épidermoïdes cutanés inopérables

Résumé : Introduction :
Le traitement par cetuximab a été récemment proposé dans les carcinomes épidermoïdes cutanés (CEC) localement avancés lorsque la chirurgie ou la radiothérapie ne peuvent pas être réalisées. Cependant, son efficacité est inconstante. Des biomarqueurs pourraient aider à sélectionner les patients potentiellement répondeurs au traitement par cetuximab.
Objectifs :
Déterminer l’incidence des mutations des gènes EGFR, HRAS, KRAS, NRAS et BRAF chez les patients atteints de CEC non résécables ou métastatiques traités par cetuximab en monothérapie et déterminer l’impact de ces mutations sur la réponse au cetuximab.
Matériel et méthodes :
Une étude rétrospective multicentrique a été conduite entre 2008 et 2014. Tous les patients avec un diagnostic de CEC non résécable ou métastatique traité par cetuximab en monothérapie et confirmé histologiquement ont été inclus.
Résultats :
Trente et un échantillons de CEC provenant de 31 patients ont été analysés. Seulement 2 échantillons mutés RAS (6.5 %) ont été identifiés. Le premier avait une mutation NRAS (c.35G>A) dans le codon 12 résultant d’une substitution p.G12D. Le second échantillon présentait une mutation HRAS (c.38G>T) dans le codon 13 résultant d’une substitution p.G13V. Nous n’avons pas identifié de mutations dans les gènes KRAS, BRAF et EGFR, dans les loci investigués. De manière surprenante, les deux patients avec les mutations NRAS et HRAS ont eu une réponse partielle et complète au cetuximab, respectivement.
Discussion :
Cette étude démontre que l’incidence des mutations HRAS, KRAS, NRAS, BRAF et EGFR est très faible dans les CEC et que le statut mutationnel de ces gènes n’est pas prédictif d’une mauvaise réponse au cetuximab.
Conclusion :
Ces résultats montrent que la détection des mutations HRAS, KRAS, NRAS, BRAF et EGFR avant l’instauration d’un traitement par cetuximab pour les CEC n’est pas nécessaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01758320
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Wednesday, April 4, 2018 - 1:38:46 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM

File

2016NICEM017.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01758320, version 1

Citation

Alexandra Picard. Évaluation du statut mutationnel des gènes HRAS, KRAS, NRAS, BRAF et EGFR comme facteur prédictif de réponse au traitement par cetuximab chez les patients atteints de carcinomes épidermoïdes cutanés inopérables. Médecine humaine et pathologie. 2016. ⟨dumas-01758320⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

69