Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective de l’impact des contraceptifs hormonaux et du cycle menstruel sur le suivi par IRM des femmes à risque génétique de cancer du sein

Résumé : Introduction : l’IRM mammaire est l’examen majeur de dépistage chez les patientes à haut risque génétique de cancer du sein. Sa sensibilité et sa spécificité pouvant être limitées par le rehaussement physiologique glandulaire, il est actuellement recommandé d’effectuer l’IRM de dépistage dans la deuxième semaine du cycle menstruel, ce qui alourdit la programmation. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’impact de la réalisation de l’IRM hors de cette période ou sous contraception hormonale sur ses performances. Méthodes : nous avons analysé les IRM réalisées à l’hôpital Tenon chez les patientes à risque génétique, sans antécédent de cancer du sein, entre 2006 et 2016. Nous avons analysé le taux de rehaussement gênant l’interprétation (RG), le taux d’explorations supplémentaires (IRM, biopsie) réalisées et la survenue d’événement d’intervalle dans 3 groupes : programmation adéquate (J7-J14), inadéquate, et sous contraception hormonale. Résultats : 196 IRM ont été étudiées, réalisées chez 93 patientes porteuses d’une mutation prédisposant au cancer du sein (BRCA 1 ou 2 : 91%, autre : 9%), d’âge moyen 34.6 ans, en programmation adéquate (n=84), inadéquate (n=42) et sous contraception hormonale (n=70). Le taux de RG était comparable dans les 3 groupes (respectivement 31%, 35.7% et 37%, p=0.7), ainsi que la réalisation d’explorations complémentaires (respectivement 31%, 50% et 35.7%, p=0.11). Les IRM réalisées sous oestroprogestatifs avaient des résultats comparables aux IRM réalisées en programmation adéquate (RG 34.3% vs 31%). Seul le système intra-utérin au lévonorgestrel (SIU-LNG) semblait avoir un impact (RG 61.5% p=0.057 vs programmation adéquate). Conclusion : notre étude suggère que la programmation de l’IRM pourrait être simplifiée en absence de contraception, et que les modalités de contraception n’interfèrent pas avec la surveillance par IRM, à l’exception possible du SIU-LNG.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [84 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01781546
Contributor : Université Paris Descartes - Scd <>
Submitted on : Monday, April 30, 2018 - 2:44:23 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 2:30:25 AM
Long-term archiving on: : Thursday, September 20, 2018 - 4:10:40 AM

File

ThExe_HUON DE KERMADEC-ETAIX_E...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01781546, version 1

Citation

Élisabeth Huon de Kermadec-Etaix. Étude rétrospective de l’impact des contraceptifs hormonaux et du cycle menstruel sur le suivi par IRM des femmes à risque génétique de cancer du sein . Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-01781546⟩

Share

Metrics

Record views

88

Files downloads

52