Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Altérations immunes dans les leucémies aigües myéloïdes : de leur étude multi-paramétrique au développement de biomarqueurs immuns pronostiques

Résumé : Les leucémies aiguës myéloïdes (LAM) représentent la première hémopathie aiguë de l’adulte, avec près de 3000 nouveaux cas par an en France. La chimiothérapie d’induction permet d’obtenir une rémission complète (RC) chez la majorité des patients. Toutefois nombre d’entre eux rechutent dans les deux ans suivant la RC. La stratification pronostique des patients selon les recommandations de l’European Leukemia Network (ELN) sur des critères de biologie moléculaire et de cytogénétique permet d’identifier en particulier un groupe de patients au pronostic défavorable, pour lesquels l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) est la meilleure option thérapeutique. Cependant la stratification actuelle ne permet pas encore d’identifier tous les patients à haut risque de rechute. Il est donc nécessaire de rechercher de nouveaux biomarqueurs pronostiques. Dans le contexte tumoral, les lymphocytes NK constituent des acteurs privilégiés de l’immunosurveillance. Des altérations phénotypiques associées à des anomalies fonctionnelles ont été largement décrites dans les LAM et sont corrélées avec l’évolution clinique des patients. L’étude approfondie des Natural Cytotoxicity Triggering Receptor (NCR) a abouti au développement de deux biomarqueurs : NKp30, pronostique de survie, et NKp46, prédictif de réponse à l’allogreffe de CSH. Néanmoins la complexité et la multiplicité des interactions entre système immunitaire et cellules tumorales nécessitent d’étudier le profil immunologique de chaque patient dans son ensemble. Le développement d’une nouvelle technique multiparamétrique, la cytométrie de masse, permet à ce jour d’étudier simultanément près de 40 marqueurs, sur un échantillon unique de cellules mononuclées du sang périphérique. Ainsi, en étudiant conjointement les altérations portant sur les populations NK, mais également d’autres populations immunes impliquées dans l’immunité antitumorale, comme les lymphocytes T CD8 et T γδ cytotoxiques, ou encore des populations immunosuppressives comme les T régulateurs qui jouent un rôle dans l’échappement tumoral, il devient possible de développer des signatures immunologiques complexes qui serviront à élaborer de nouveaux critères de stratification pronostique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [75 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877750
Contributor : Pharmacie Amu <>
Submitted on : Thursday, September 20, 2018 - 12:02:36 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:44:13 PM

File

DEMERLÉ Clémence. Mémoire d...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01877750, version 1

Citation

Clémence Demerlé. Altérations immunes dans les leucémies aigües myéloïdes : de leur étude multi-paramétrique au développement de biomarqueurs immuns pronostiques. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨dumas-01877750⟩

Share

Metrics

Record views

109

Files downloads

455