Utilisation de la biotine chez des patients atteints de sclérose en plaques : quels impacts sur la qualité de vie après un an de traitement ?

Résumé : La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire chronique du système nerveux central (SNC). C’est la première cause de handicap non traumatique de l’adulte jeune en Europe. Dans la SEP c’est la myéline, gaine protectrice de l’axone, qui est la cible du processus pathologique. L’inflammation chronique est responsable de la démyélinisation. Cette démyélinisation aura pour conséquence des perturbations dans la transmission de l'information élaborée par le SNC et entrainera les lourds symptômes observés dans la maladie (troubles moteurs, sensitifs…). Aucun traitement n’est curatif dans la SEP. L’arsenal thérapeutique tend à s’enrichir avec de nouvelles molécules ayant pour but de bloquer l’inflammation et de ralentir la progression du handicap. La biotine haute dose, nouveau traitement à l’essai, agirait différemment. Son action stimulerait les mitochondries dans les cellules lésées et pourrait redonner quelques capacités motrices aux malades. L’essai clinique de phase III versus placebo réalisé en France a montré qu’il existe un bénéfice sur la capacité de marche. Si la sclérose en plaques diminue peu l’espérance de vie, elle a un fort impact sur la qualité de vie (QdV) des patients. En effet le caractère évolutif de la maladie ainsi que la multiplicité des symptômes entrainent des répercussions fortes sur leur vie quotidienne. Sur une période d’un an, nous avons suivi chez 48 patients atteint de SEP progressives l’impact de la biotine haute dose sur leur qualité de vie par l’intermédiaire de plusieurs auto-questionnaires génériques (MFIS, De Beck, STAI) et spécifique (MusiQol) ainsi que par des échelles cliniques (EDSS, périmètre de marche). Malgré une maladie agressive et dégénérative, la biotine semblerait stabiliser la progression du handicap. Seule la dimension « activité de la vie quotidienne », mesurée par le questionnaire MusiQol semble être améliorée. Ces résultats sont encourageants car la biotine est la seule molécule à l’heure actuelle de l’arsenal thérapeutique qui permette d’obtenir à la fois une amélioration significative de certains patients atteints de SEP progressives et une diminution du taux de progression de la maladie. D’autres études de plus grande envergure sont nécessaires pour confirmer ces résultats.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2018
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01891571
Contributeur : Pharmacie Amu <>
Soumis le : mardi 9 octobre 2018 - 17:07:25
Dernière modification le : mardi 16 octobre 2018 - 01:19:01

Fichier

SIMONIN Claire. Mémoire de DE...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01891571, version 1

Citation

Claire Simonin. Utilisation de la biotine chez des patients atteints de sclérose en plaques : quels impacts sur la qualité de vie après un an de traitement ?. Sciences pharmaceutiques. 2018. 〈dumas-01891571〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47

Téléchargements de fichiers

12