Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Intérêt du dépistage et du suivi de la BPCO post-tabagique en cabinet de médecine générale par la spirométrie

Résumé : La BPCO post-tabagique, d’autant plus prévalente que l’âge de la population augmente, est une pathologie coûteuse en grande partie du fait du diagnostic tardif et de la fréquence des exacerbations aboutissant à des hospitalisations itératives. La spirométrie prend tout son sens dans le dépistage précoce de la pathologie ainsi que dans son suivi. L’objectif principal de notre étude était de déterminer la prévalence et l’intérêt de la spirométrie dans le dépistage et le suivi des patients atteints de BPCO post tabagique en médecine générale. Les objectifs secondaires consistaient d’une part à évaluer la prévalence du dépistage et du suivi du patient BPCO par la spirométrie selon la distance avec un pneumologue de ville ou un centre hospitalier pourvu d'un service de pneumologie, et d’autre part de déterminer les facteurs limitant l’acquisition d’un spiromètre en médecine générale ainsi que la réalisation théorique des mesures. Notre étude, transversale et descriptive, s’est basée sur des questionnaires anonymes standardisés informatisés adressés aux médecins généralistes de la région du pourtour de l'étang de Berre par mail du 2 Mai 2017 au 31 Juillet 2017 inclus. 165 mails ont été envoyés à 3 reprises durant cette période. Au total, nous avons obtenu 60 réponses, soit un taux de réponses de 36%. 90% des répondeurs ne possédaient pas de spiromètre. Dans notre cohorte de médecins généralistes possédant un spiromètre (soit 6 praticiens), le diagnostic précoce de la BPCO (pour 66,7% d’entre eux) constituait le principal intérêt de la spirométrie en soins primaires. Pour 71,7% des médecins généralistes ne possédant pas de spiromètre, le principal facteur limitant l’équipement résidait dans la présence d’un pneumologue de proximité. Par ailleurs, le caractère chronophage de la spirométrie constituait le principal facteur limitant la réalisation théorique de spirométrie en cabinet de médecine générale à 81,1%. Les recommandations institutionnelles continuent de débattre sur la place de la spirométrie en soins primaires. Une étude à plus grande échelle serait sans doute nécessaire afin d’évaluer les besoins réels en spirométries en soins primaires pour positionner la nouvelle stratégie d’utilisation de la spirométrie dans le dépistage et le suivi de la BPCO post-tabagique.
Complete list of metadatas

Cited literature [62 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01908576
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, October 30, 2018 - 12:04:21 PM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:46:59 PM

File

THESE COMPLETE BENMOUSSA 13-11...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01908576, version 1

Collections

Citation

Hélène Benmoussa. Intérêt du dépistage et du suivi de la BPCO post-tabagique en cabinet de médecine générale par la spirométrie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-01908576⟩

Share

Metrics

Record views

60

Files downloads

1348