Séquençage ciblé dans les ostéosarcomes de haut grade non métastatiques : identification des cibles thérapeutiques et recherche de mutations prédictives de réponse à la chimiothérapie néo-adjuvante

Résumé : Introduction : Les ostéosarcomes sont des tumeurs primitives osseuses rares de l’enfant et de l’adulte jeune. Le traitement est polymodal et agressif reposant sur la chimiothérapie néoadjuvante, la chirurgie et la chimiothérapie adjuvante. Les patients qui, à l’issue de la chimiothérapie néoadjuvante, auront moins de 90% de nécrose sur pièce opératoire sont des patients mauvais répondeurs pour lesquels la survie globale à 5 ans est de 50%. Ces patients correspondent à près de 50% de la population traitée pour un ostéosarcome. Il semble donc nécessaire de pouvoir dès le diagnostic identifier cette catégorie de patients afin de leur proposer dès le début de la prise en charge un traitement adapté. L’objectif principal de ce travail à travers le séquençage d’un panel de gènes est d’essayer d’identifier des gènes ou des voies biologiques distinctement régulés entre bons répondeurs et mauvais répondeurs. L’objectif secondaire est de déterminer quelles sont les cibles potentiellement exploitables sur un plan thérapeutique. Matériel et méthodes : 24 biopsies pré-thérapeutiques congelées de patients pédiatriques non métastatiques au diagnostic issus des centres hospitaliers de la Timone à Marseille, ou de Toulouse, ont été séquencées sur le NextSeq 500 d’Illumina. Un panel de 523 gènes a été étudié, établi d’après la publication de Kovac et al. parue dans Nature en décembre 2015. Résultats : Aucune mutation ni gène muté de façon récurrente n’a permis de distinguer dès le diagnostic les bons répondeurs des mauvais répondeurs. Ce travail confirme la très grande hétérogénéité de ces tumeurs y compris dans une population très homogène ainsi que le rôle clé de TP53 dans l’initiation de la sarcomatogenèse. 58% de notre effectif pourrait se voir proposer une thérapie ciblée dont 25% concernant la voie PI3K/AKT/mTOR. Conclusion : Le séquençage ciblé de biopsies initiales congelées d’ostéosarcomes de patients pédiatriques non métastatiques au diagnostic n’a pas permis de mettre en évidence une mutation ou un gène muté de façon récurrente permettant de distinguer dès le diagnostic les bons répondeurs des mauvais répondeurs. Il est en revanche intéressant de noter qu’un peu plus de la moitié de notre effectif pourrait se voir proposer un traitement par thérapie ciblée, incitant à inclure ces patients dans ces essais cliniques.
Complete list of metadatas

Cited literature [55 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01957174
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 17, 2018 - 10:44:21 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Monday, March 18, 2019 - 1:51:40 PM

File

Thèse LAVIT Elise-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01957174, version 1

Collections

Citation

Elise Lavit. Séquençage ciblé dans les ostéosarcomes de haut grade non métastatiques : identification des cibles thérapeutiques et recherche de mutations prédictives de réponse à la chimiothérapie néo-adjuvante. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01957174⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

9