Accueillir les langues familiales des tout-petits en maternelle : un geste professionnel au bénéfice du développement de l’enfant

Résumé : Le tout-petit allophone et/ou multilingue a des besoins affectifs particuliers, en lien avec la construction de son identité multiple et la langue maternelle. S’ils ne sont pas satisfaits, cela risque d’entraver son bon développement. Après avoir constaté la grande absence, parfois même l’interdiction, de la langue maternelle étrangère dans la sphère scolaire française, cette recherche propose de l’accueillir dans l’espace-classe, devenu espace de rencontre. L’étude que nous avons menée porte sur la réussite scolaire des élèves issus de l’immigration dont la première langue de socialisation n’est pas le français. Les sujets concernés par cette recherche sont les enfants de 2 ans, allophones et/ou multilingues accueillis dans un dispositif d’accueil pour les moins de trois ans. Les récentes études européennes révèlent qu’en France, à milieu socio-économique équivalent, les élèves issus de l’immigration obtiennent de moins bons résultats, soit près d’une année d’étude, que les élèves autochtones. Ce mémoire tente de dépasser les différentes théories d’explications en proposant aux professionnels une réflexion autour des besoins particuliers de ces enfants et une prise de conscience des gestes professionnels qui en découlent. Notre hypothèse est que cet acte d’enseignement peut avoir un effet bénéfique sur le bien-être de l’enfant et sur la relation parents-enseignant, deux conditions nécessaires à la réussite scolaire des élèves. La méthode par Recherche Action est un support privilégié pour observer les réactions et les émotions visibles des élèves et de leurs parents à partir d’activités plurilingues, inspirées de l’approche d’éveil aux langues. Nos principaux résultats montrent que la création d’un espace-pont plurilingue, mais aussi langagier, est un levier possible pour la réussite scolaire du tout-petit allophone et/ou multilingue. Il aide au développement harmonieux de l’enfant et à la capacitation de ses parents, tout ceci au bénéfice de l’élève. Le résultat se fait aussi en faveur de tous les enfants, de tous les acteurs éducatifs et de la professionnalité des enseignants.
Complete list of metadatas

Cited literature [33 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01959150
Contributor : Espe Université de Rouen Normandie <>
Submitted on : Tuesday, December 18, 2018 - 3:04:04 PM
Last modification on : Tuesday, May 14, 2019 - 9:40:03 PM
Long-term archiving on : Wednesday, March 20, 2019 - 9:34:25 AM

File

DROUHIN PETITOT Émilie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01959150, version 1

Citation

Émilie Drouhin Petitot. Accueillir les langues familiales des tout-petits en maternelle : un geste professionnel au bénéfice du développement de l’enfant. Education. 2018. ⟨dumas-01959150⟩

Share

Metrics

Record views

109

Files downloads

248