Intoxications accidentelles par cannabis chez l’enfant

Résumé : Objectifs : l’objectif de cette étude est d’évaluer la fréquence et la gravité des intoxications accidentelles par cannabis chez l’enfant signalées au Centre antipoison de Marseille (CAPM) du 1ier janvier 2008 au 31 décembre 2017, soit 10 ans. Une première étude a été effectuée par Spadari et al. entre 1993 et 2007 sur les données du CAPM. L’objectif est de faire un nouveau bilan des cas d’intoxications et de les confronter aux résultats de la précédente étude. Méthode : il s’agit d’une étude rétrospective des cas d’intoxications accidentelles par cannabis chez des enfants d’âge ≤ à 10 ans notifiés au CAPM de 2008 à 2017 inclus. Il a été exclu de cette étude, les prises infirmées certaines, les cas d’inhalations de fumée de cannabis ainsi que la prise concomitante d’autres substances. Résultats : le CAPM a recensé 238 cas d’intoxications cannabiques chez des enfants d’âge ≤ 10 ans durant la période 2008 - 2017. 67 % de ces intoxications concernaient des enfants âgés de 12 à 24 mois avec une prédominance pour le sexe féminin. De manière générale, ces intoxications se déroulaient au domicile parental (92,9 %). 58 % étaient dues à la résine de cannabis. La majorité des appels reçus au CAPM provenait d’un médecin hospitalier. Parmi ces 238 intoxications, nous avons eu 184 cas symptomatiques. Les signes cliniques retrouvés essentiellement étaient la somnolence (68 %), la mydriase (42 %), l’hypotonie (22 %) et l’agitation (16 %). La majorité des cas a reçu une prise en charge hospitalière durant 24 à 48 heures (59 %). Sur les 83 enfants qui ont bénéficié d’une recherche urinaire, 93,5 % étaient positifs. A partir de 2014, nous avons pu constater une augmentation de cas ayant une forte gravité ainsi que le nombre d’enfants hospitalisés en réanimation. Tout nos cas ont évolué favorablement. Aucun décès n’a été rapporté. Conclusions : notre étude ainsi que les différentes recherches citées confirment la hausse de la fréquence et de la gravité des intoxications cannabiques chez l’enfant en région PACA et même en France. La banalisation et la diffusion large du cannabis malgré son interdiction sont probablement responsables de l’augmentation de ces cas. De même, l’augmentation de la gravité est surement en lien également avec la hausse de la concentration de THC dans les produits à base de cannabis.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [40 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01976987
Contributor : Pharmacie Amu <>
Submitted on : Thursday, January 10, 2019 - 2:36:52 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:44:13 PM
Long-term archiving on : Thursday, April 11, 2019 - 3:55:08 PM

File

D'ANDREA Barbara. Thèse d'exe...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01976987, version 1

Citation

Barbara d'Andrea. Intoxications accidentelles par cannabis chez l’enfant. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨dumas-01976987⟩

Share

Metrics

Record views

69

Files downloads

399